Les enfants connaissent peu les fruits et légumes…

Une étude de l’ASEF menée en 2013 auprès de 910 écoliers âgés de 8 à 12 ans a démontré que les enfants connaissent peu les fruits et légumes.

L’étude s’est décomposée en trois parties :

  • une partie avec un questionnaire sur les habitudes alimentaires
  • une partie où les enfants ont été testés pour reconnaitre 9 fruits et légumes dont betteraves, pastèques et carottes.
  • la dernière partie était consacrée à la détermination  de la composition d’une dizaine de plats transformés.

Voici le questionnaire :

questionnaire asef
Source ASEF

résultats :

  • Un enfant sur quatre déclare boire du sirop, du jus de fruit ou des sodas à table, plutôt que de l’eau.
  • 20% seulement n’ajoutent jamais de sel ou de sucre dans leur plat
  • 10% rajoutent systématiquement de la mayonnaise ou du ketchup
  • 31% d’entre eux ne savent pas identifier un artichaut, une figue ou une courgette,
  • 87% ne reconnaissent pas la betterave.
  • 20% ne savent pas reconnaître un abricot.
  • Un quart des élèves sondés ne savent pas que les yaourts sont fabriqués à base de lait.
  • Concernant les pâtes : 72% ignorent ce qu’elles contiennent.
  • Un quart des enfants ignorent que les frites sont faites à partir de pomme de terre
  • 50% ne savent pas l’origine du steak haché ou du jambon

 

Cette méconnaissance des aliments alarment les médecins qui y voient des sources de troubles telles que l’obésité.

 

Préconisations des médecins

Les 2 500 médecins de l’ASEF conseillent aux parents de remplacer à table les sodas par de l’eau, de multiplier les fruits et légumes, riches en vitamines et en minéraux. Ils recommandent aussi de limiter les sucreries, varier les viandes et poissons, riches en protéines, indispensables à la croissance de l’enfant et au développement de son système immunitaire et de miser sur le “fait maison”, meilleur sur le plan nutritionnel que les préparations industrielles. (via)

 

N’oublions pas de rajouter deux techniques d’apprentissage alimentaire efficaces :

  • cuisiner avec les enfants
  • fréquenter des marchés et/ou jardiner

 

L’ASEF propose un mini guide santé téléchargable gratuitement via ce lien

le petit guide santé du mini-gourmet

 

Etude complète disponible ici.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂