L’ennui de l’enfant atypique à l’école et à la maison…

Dans son livre “L’enfant atypique”, Alexandra Reynaud nous aide à identifier et accompagner les enfants précoces, hyperactifs, autistes de haut niveau ou aspies (Asperger), présentant des troubles des apprentissages (Dys).

Il est un critère qui peut alerter : l’ennui en classe de l’enfant atypique .

En effet, l’enfant atypique vit un ennui profond en classe, quasiment viscéral. Il ne s’agit donc pas d’un ennui passager tel que certains élèves le rencontrent.

“L’atypique qui s’ennuie alloue très peu d’attention aux activités trop répétitives pour lui et il s’autostimule en ayant plusieurs idées qui tournent dans sa tête en arrière-plan. Cela donne la plupart du temps des étourderies en pagaille, des fautes fréquentes d’inattention et un niveau d’implication global loin d’être parfait aux yeux des enseignants. Ces derniers ont, de fait, beaucoup de mal à accepter l’idée que l’enfant dise s’ennuyer ! Quand un enfant atypique ne trouve pas de sens à l’école, il n’est absolument plus concerné par ce qui s’y fait. S’il est présent physiquement, le cœur n’y est plus.” Alexandra Reynaud

L’auteure nous offre un tableau pour identifier les manifestations de l’ennui à l’école ou à la maison :

©”L’enfant atypique”, Alexandra Reynaud

 

“L’enfant atypique” d’Alexandra Reynaud est disponible sur :

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂