Comment les parents façonnent la personnalité des enfants

Le magazine Cerveau & Psycho consacre un dossier à l’influence des premières années de vie sur le caractère des enfants, un caractère qui pèse dans l’accession au bonheur et à l’épanouissement en société.

On y découvre que les recherches scientifiques mettent en exergue les bienfaits d’habitudes parentales qui se rapprochent des préconisations liées à l’éducation bienveillante : fermeté et bienveillance.

Les facettes de la personnalité

Commençons pas une représentation de la personnalité via ses différentes facettes (modèle du Big Five)

Source : Cerveau & psycho 93 (novembre 2017)

La personnalité se stabilise à 30 ans

La personnalité est une notion fluctuante au cours de la vie. Elle dépend des expériences et des interactions sociales que nous avons (et elles en déclenchent en fonction de la personnalité que nous développons…c’est pour cela que nous nous retrouvons souvent dans les mêmes situations).
Les périodes où le cerveau est en pleine maturation  le rendent particulièrement malléable. C’est le cas de la naissance à l’adolescence.

Un enfant n’est cependant pas un tableau vierge à la naissance. Son bagage génétique explique pourquoi, dès 6 mois, sont constatées des différences de personnalité entre les enfants. Ses gènes ont notamment une influence sur la concentration hormonale à l’origine de l’émotivité plus ou moins développée.

Sur le sujet plus précis de l’anxiété, l’impulsivité ou l’agressivité : les enfants y sont plus vulnérables lorsque leurs parents en souffrent.

Mais il n’y a pas de fatalité dans la mesure où l’expression des gènes peut se modifier par l’expérience et la transformation de la teneur des relations parents/enfants. Un travail sur soi en tant que parents est souvent nécéssaire pour supprimer les croyances limitantes et en planter de nouvelles qui seront perçues et intégrées par les enfants y compris via la communication non verbale et inconsciente.

Quoi qu’il en soit, on constate une stabilisation de la personnalité vers 30 ans.

La construction de l’estime de soi

L’enfance est le terreau de l’estime de soi qui intervient majoritairement  dans les traits de personnalité “positifs” pour l’individu. Des études ont démontré qu’une bonne estime de soi provenait d’un environnement éducatif répondant à ces critères :

  • un encadrement attentif et chaleureux
  • une discipline ferme et cohérente
  • une bonne communication

Ce qui est néfaste à l’estime se trouve aux deux extrémités du spectre éducatif : une éducation trop autoritaire ou trop protectrice (et le laxisme par déduction).

Le juste milieu est par conséquent dans la bienveillance, la confiance et la fermeté, des valeurs prônées par l’éducation positive et défendues sur ce site. 🙂

Les habitudes “positives”

Dans cette dernière partie, j’ai regroupé quelques habitudes qui contribuent à une personnalité qui facilite et embellit la vie :

  • Pratiquer la co-lecture et discuter du contenu des textes pour développer le vocabulaire et les capacités de réflexion
  • Faire confiance en encourageant les expériences de l’enfant sans lui imposer notre peur
  • Etablir des règles et proposer des choix plutôt qu’imposer des interdits : “on fait ceci dans cette situation” au lieu de “Ceci est interdit”
  • Partager souvent des activités avec l’enfant et lui offrir l’attention dont il a besoin
  • Identifier et verbaliser nos propres émotions et aider les enfants à faire de même
  • Pratiquer la communication non violente
  • Remarquer les efforts et les intentions de l’enfant
  • Eviter les punitions ou toutes les formes de violence physique et orale qui créent du stress, de la peur, déresponsabilisent et dégradent la qualité des relations en installant des attitudes anti-sociales
2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂