L’écoute active : mise en situation

Les ateliers Gordon nous offre une illustration de l’écoute active, une technique d’écoute pour libérer la parole et responsabiliser notamment les enfants afin qu’ils trouvent des solutions.

 

Voici le décryptage de ces deux séquences :

 

L’enfant exprime ce qui le préoccupe : son copain Axel lui a échangé une voiture, et maintenant qu’elle lui appartient, Axel ne veut pas qu’il joue avec à l’école.

 

Acte 1 : Conseiller 

La maman veut aider son fils à résoudre son problème. Elle lui donne un conseil : “Tu lui dis que tu fais ce que tu veux avec, puisqu’il te l’a donnée”.

L’enfant reste fermé, il regarde ses pieds, semble triste et pas vraiment convaincu par la solution proposée…

 

Acte 2 : Ecouter 

Dans la seconde scène, la mère écoute activement son enfant. 

Par sa posture, son regard, son ton de voix, ses silences et ses reformulations, elle accueille ses propos et lui témoigne empathie et acceptation.

Se sentant écouté, l’enfant parle librement. Au fur et à mesure qu’il raconte ce qu’il vit, il chemine dans ses pensées. Finalement, de lui-même, il parvient à une solution. Il semble soulagé, satisfait de la solution qu’il a trouvée, confiant et décidé à la mettre en œuvre.

 

La suite de l’histoire ?

La séquence illustre une situation réelle, issue du quotidien d’une famille… nous pouvons vous raconter la suite de l’épisode : comme il l’avait décidé, l’enfant  a eu le courage de s’expliquer à son ami, dès le matin. Les deux enfants se sont rapidement mis d’accord et le petit garçon a pu jouer avec sa “nouvelle” voiture lors de la récréation du matin, comme il le souhaitait.  

 

L’Écoute active

Écouter son enfant suppose que le parent ait un peu de temps devant lui, et se sente disponible. Ce n’est pas toujours possible. On est souvent contraint par le quotidien… On peut alors exprimer à son enfant qu’on aimerait vraiment l’écouter tout en lui proposant de reporter ce temps d’écoute, au soir-même par exemple. 

 

Ce temps consacré à l’enfant lorsqu’on l’écoute, lui permet de réellement résoudre son problème. En trouvant la solution par lui-même et en l’exprimant à haute voix, l’enfant est vraiment motivé à la mettre en place. Il se sent alors soulagé et peut passer à autre chose. 

A l’inverse, un enfant qui n’aura pas pu exprimer et comprendre pleinement ce qui le préoccupe, pourra ressentir le besoin d’évoquer son problème à de multiples reprises, ou se mettre à bouder, à exprimer ses émotions désagréables, à manquer de confiance en lui… probablement que cela prendra un certain temps avant qu’il ne se sente bien à nouveau. 

 

Plus important encore, l’écoute active permet de renforcer la relation entre l’enfant et son parent. L’enfant apprécie se sentir entendu, il se sent en confiance avec son parent. Ce dernier a davantage accès à ce qui préoccupe son enfant .

 

Le message transmis à l’enfant ? Il est capable de trouver lui-même des solutions à ses problèmes, et de les mettre en œuvre. C’est un gage de confiance important pour son développement. 


En savoir plus sur Papa positive !

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.