Le petit gland : un livre pour découvrir le cycle de vie d’un chêne

Au cours d’une balade en ces jours d’automne, il se peut que vous croisiez la route de glands tombés au sol. D’où viennent-ils ? Que vont-ils devenir ? Voilà les questions auxquelles répond le magnifique livre que je vous présente aujourd’hui. 

En effet, dans les pages de cet album, le héros est un gland né au mois de mai sur un chêne majestueux et qui a grandi et bruni grâce au soleil. En s’alourdissant, il se joint aux feuilles d’automne dans leur chute saisonnière. Un écureuil le découvre et le cache alors dans sa réserve pour l’hiver,  sous terre. Grâce à l’humidité, il commence sa transformation. Une première racine pousse. Puis deux, trois, … et celles-ci grandissent, grandissent et grandissent encore jusqu’à sortir de terre et retrouver la lumière. Et sa croissance se poursuit sur plusieurs années.

Le petit gland, au fil du temps, devient à son tour un magnifique chêne abritant de nombreux animaux et insectes. Il produit des glands qui font, l’automne venu, leur grand saut comme celui qu’a vécu notre héros des années auparavant ! Un nouveau cycle débute !

 

En plus de transmettre des informations sur la nature et le cycle de la vie d’un chêne, cette histoire est aussi un terrain propice à des discussions sur la persévérance, la patience, l’amitié, le temps qui passe et la bonne humeur dont est doté notre petit gland. Nous comprenons que chacun joue un rôle dans l’existence et que la coopération porte ses fruits.

Concernant les glands qui servent de repas aux écureuils sans devenir des chênes, il est essentiel de souligner qu’ils assurent la survie des écureuils qui perpétuent le cycle du chêne. Etc.

Tout cela est harmonieux et équilibré ! La nature est merveilleuse alors respectons-la. 🙂

Dès 3 ans.

« Le petit gland » (ed. 1,2,3 soleil) est disponible sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.