L’ange gardien : une activité à pratiquer en classe ou à la maison pour développer l’empathie et l’altruisme

Un ange gardien protège, veille, encourage, soutien,…

Nous pouvons tous être l’ange gardien pour quelqu’un. Il suffit parfois même que cet ange gardien nous adresse un sourire pour éclairer toute notre journée.

Afin de créer des vocations d’anges gardiens (ou de révéler celles qui existent déjà), je vous propose de lancer un jeu.

Chaque début de semaine, des noms sont placés dans un sac puis tirés au sort par les élèves du classe ou des membres de la famille (un par personne).

Sans le dire, la personne qui a pioché un nom devra « jouer l’ange gardien » de cette personne.

Ceci implique de le soutenir, de remarquer ce qu’il fait de bien, de l’écouter sans le juger, de l’encourager, de lui sourire, de  l’aider,…

Mais attention, le but n’est pas seulement d’attendre d’être protégé par notre ange discret, il s’agira de l’aider à agir en exprimant nos besoins et nos émotions.

« Je ne comprends pas cet exercice de mathématiques. »

« J’ai besoin de calme »

« Je me suis disputé avec Léa et je le regrette. »

« Je me sens nul(e) »

Cette activité a de nombreuses vertus :

  • elle permet de cultiver l’altruisme
  • elle resserre les liens
  • elle nous rend attentif aux autres
  • elle nourrit la bienveillance
  • elle implique aussi l’auto-empathie et l’écoute de nos propres besoins

En guise d’inspiration, voici une roue des choix de l’ange gardien.

La roue des choix de l’ange gardien est à télécharger au format PDF ici.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂