La négation est une suggestion déguisée pour l’enfant !

« Ne cours pas »

« Ne touche pas à ça »

« Ne fais par la tête »

« Ne pleure pas ! »

« Ne crie pas ! »

« Ne jette pas les jouets »

 

Nous avons tendance à proférer nos attentes…en l’inverse de nos attentes.

Il est essentiel de savoir que le cerveau des enfants ne tient pas compte des formulations négatives et retient la formulation positive de l’injonction

« Ne cours pas » : ok, je cours !

« Ne touche pas à ça » : ok je peux toucher !

« Ne pleure pas » : je pleure…car j’en ai besoin (notez la nuance)

« Ne crie pas ! » : je CRIIIIIIIIEEE !

« Ne jette pas les jouets » : ok, j’ai l’image de moi en train de jeter les objets et j’ai trop envie de le faire !

 

Pour améliorer notre capacité à coopérer avec les enfants, il est par conséquent important de :

  1. Savoir ce que nous attendons exactement
  2. S’assurer d’avoir l’attention de l’enfant avant de lui parler (on l’oublie souvent)
  3. Formuler clairement (donc positivement) ce que nous attendons ou proposer des choix pour satisfaire le 1)

Exemples :

« Ne cours pas » : « marche à coté de moi s’il-te-plait « .

« Ne touche pas à ça » : « tu as le droit de toucher ceci et ceci ».

« Ne pleure pas » : « je vois que tu es triste. Tu as besoin d’un câlin ? « (empathie au lieu d’étouffer l’émotion)

« Ne crie pas » : « parle doucement » .

« Ne jette pas les jouets » : « garde les jouets dans ta main ou pose-les délicatement au sol »

 

Lorsque nous proférons une phrase négative nous suggérons l’inverse. C’est d’ailleurs le principe même de la suggestion directe en hypnose comme nous l’explique Valérie Roumanoff dans son livre « et si on arrêtait de crier sur nos enfants ».

Quand on dit à un enfant « …sinon tu vas tomber », il va enregistrer l’ordre de tomber en imaginant la scène…et aura plus de chance de tomber ! 

Conclusion : parlons positivement, clarifions ainsi nos intentions et cela contribuera aussi à nous rendre plus optimistes !

 

Inspiration : « et si on arrêtait de crier sur nos enfants » de Valérie Roumanoff

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂