La métaphore du papillon : à méditer sur la surprotection et l’autonomie des enfants

Les enfants ont besoin de connaitre des échecs, d’en accueillir la déception, de se relever encore et encore, d’essayer autrement et de réussir en ayant profiter d’un précieux enseignement que nous nommons expérience. C’est ainsi que l’estime et la confiance se construisent. C’est ainsi qu’ils découvriront leurs forces et développeront leur persévérance.  Alors, faisons-leur confiance et n’essayons pas de les surprotéger car cela freinerait leur autonomie et leur épanouissement.

Pour définir la “surprotection”, des liens sont disponibles à la fin de l’article.

Afin d’illustrer cette idée, je vous invite à lire cette métaphore du papillon.

 

« Un homme, voyant un papillon lutter pour se libérer de son cocon, voulut l’aider.

Il écarta avec beaucoup de douceur les filaments pour dégager une ouverture.

Le papillon libéré sortit du cocon et battit des ailes, mais ne put s’envoler.

Ce qu’ignorait cette personne compatissante, c’est que c’est seulement au travers du combat pour la naissance que les ailes peuvent devenir suffisamment fortes pour l’envol.

 Sa vie raccourcie, il la passa à terre.

Jamais il ne connut la liberté, jamais il ne vécut réellement.”

 

Source : “Mieux vivre avec son ado” de F.Dorn

 

À propos de l’autonomie :

6 règles d’or pour encourager l’autonomie d’un enfant (Faber et Mazlish)

Parents hélicoptères : quand la surprotection entrave le développement et le bonheur de l’enfant

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂