Deux petits mots magiques pour remplacer chantage, cris et menace dans l’éducation

“Si tu ranges ta chambre, tu auras un bonbon…”

Ce type de chantage pour que les enfants adoptent un comportement que nous, parents, attendons est périlleux et nocif sur le long terme. En effet, du point de vue de l’enfant, celui-ci n’agit pas selon ce qu’il comprend et valide mais selon des attentes conditionnées par une récompense extérieure. Le risque est que les sujets pour lesquels il agit par appât du gain se multiplient et que le gain visé ne le satisfasse plus…c’est alors une escalade de l’offre et de la demande…

Afin d’éviter cela, je vous propose de sortir de ce schéma nocif afin de revenir à des méthodes responsabilisantes et bienveillantes.

Il existe deux mots magiques pour atteindre cet objectif : “Dès que”

“Dès que tu auras rangé ta chambre, tu joueras dehors”.

Cette façon de s’exprimer apprend aussi à l’enfant le principe des conséquences logiques des actions. Alors, certes, SA logique ne sera pas la nôtre. Il préférerait “Jouer dehors” sans “Ranger sa chambre” mais le fait de l’entendre formuler ainsi sans contrainte, menace, promesse de récompense,… le motivera et favorisera son adhésion et son engagement.

Afin de favoriser le renforcement positif, il est bon, une fois l’action attendue réalisée, de le remarquer et de partager nos émotions agréables avec un message “je”:

“Je suis satisfait(e) de voir cette chambre rangée. Je vois que tu as même inventé une nouvelle façon de ranger tes peluches. Comment en as-tu eu l’idée ?”

 

16 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂