Comment traverser les disputes, les jalousies, les rivalités et s’aimer plus (les cahiers Filliozat Frères et soeurs)

Le fait d’avoir un petit frère ou une petite sœur est parfois compliqué pour les enfants. La peur de l’abandon, l’insatisfaction des besoins d’attention et d’amour, les comparaisons,…peuvent provoquer malaise, jalousie et agressivité.

Afin que la situation ait une issue positive pour tous, Isabelle Filliozat propose un cahier d’activités qui s’adressent aux enfants dès 5 ans et aux parents grâce à de judicieux éclairages et conseils regroupés en fin d’ouvrage.

Ce livre est essentiel car il place le lecteur en position d’acteur de ses émotions et de ses comportements.

Au fil des pages et via des jeux et activités (dessins, collage,…), l’enfant apprendra à :

  • Réfléchir aux points positifs dans sa relation avec son frère ou sa soeur : “À quoi aimes-tu jouer avec ton frère ou ta sœur ?”.
  • Identifier ce qui le dérange : “Qu’est-ce qui t’énerve chez ton frère ou ta sœur ?”.
  • Comment formuler des demandes pour satisfaire ses besoins sans agresser.
  • Prendre conscience de l’amour inconditionnel des parents.
  • Poser des mots sur les émotions et identifier leur déclencheur.
  • Comprendre pourquoi les parents ont voulu un enfant de plus.
  • Retrouver confiance en soi et développer son autonomie.
  • Sortir d’une dispute sans violence.
  • Réparer, s’excuser, pardonner.

 

De leurs côtés, les parents sauront comment intervenir (ou pas), rassurer les enfants, équilibrer les temps d’attention malgré les besoins plus important du nouvel enfant dans les premières années,…

Bref, ce cahier est indispensable pour plus de relations harmonieuses entre frères et soeurs.

De 5 à 12 ans.

“Les cahiers Filliozat Frères et soeurs” est disponible sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂