Comment remplacer « ne pleure pas »

L’expression « Ne pleure pas » est une expression parfois automatique qui a tendance à couper l’émotion et à la rendre illégitime.

Or, les larmes ont un effet bénéfique sur le bien-être car elles permettent notamment d’évacuer le cortisol, l’hormone du stress.

Ainsi, laisser l’émotion aller à son terme fait du bien au corps et à l’esprit. Donc il est pertinent de respecter ce ressenti et de l’accompagner avec empathie.

Le problème est que les pleurs d’une autre personne ou d’un enfant déclenchent parfois un malaise car ils font écho à différents problèmes :

  • je n’arrive pas à pleurer moi-même car je ne me sens pas autorisé à le faire
  • je ne comprends pas cette émotion alors elle me stresse
  • je ne sens impuissant(e) face aux pleurs d’autrui et je culpabilise

Ainsi l’accueil des larmes d’autrui est aussi un cheminement personnel. Il est important de se dire : « L’émotion est légitime. Elle a un message à délivrer. Je n’ai pas besoin de donner de conseils, juste à écouter avec mon coeur. Il ne s’agit pas de trouver absolument des solutions. »

 

Pour nous aider, voici quelques alternatives à l’expression « Ne pleure pas », alternatives qui symbolisent un nouveau paradigme autour de l’accueil des émotions.

Notons que l’attitude joue aussi un grand rôle. Si les larmes d’autrui nous effraient inconsciemment, nous aurons tendance à les repousser inconsciemment physiquement et oralement. Donc, veillons à ce que nos gestes influencent nos pensées :

  • rapprochons-nous avec tendresse de la personne qui souffre
  • ouvrons symboliquement les bras pour donner accès au coeur et donner de la sécurité pour laisser l’émotion aller à son terme
  • ayons un regard bienveillant et compatissant
  • usons du silence pour libérer la parole d’autrui

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂