7 jeux pour remplir le réservoir affectif des enfants

 

« Jouer avec nos enfants, c’est entrer dans leur monde. » nous explique Catherine Dumonteil-Kremer dans le livre « Une nouvelle autorité sans punition ni fessée ».

Jouer, c’est aussi remplir le réservoir affectif des enfants, diminuer le stress et renforcer la relation de complicité au sein des familles.

Afin d’égayer vos quotidiens, voici 7 idées de jeux :

 

Pétrir son pain ou préparer une pizza

Dans ce jeu, le parent est un boulanger ou un cuisinier et l’enfant est la pâte à pain ou à pizza ! Il s’agit donc de le pétrir doucement, d’étaler la sauce tomate en passant les mains sur le ventre, d’ajouter les olives, le gruyère ou les herbes de Provence en picotant sa peau avec le doigt. Puis de chauffer nos mains en les frottant afin de les poser sur lui pour cuire la pâte !

Rires garantis !

 

Le shampooing magique

Alors que vous, parents, faites un shampooing, demandez à votre enfant de vous imaginer des coiffures originales et de les modeler en direct. Faites des grimaces pour marquer votre désapprobation. Puis inverser les rôles !

 

Le jeu de « stop »

Grâce à ce jeu, les enfants auront conscience de leur pouvoir de décision et de choix. Lorsque vous le coiffez, lui lavez les cheveux, lui coupez les ongles,… invitez-le à stopper votre geste à disant « STOP » et convenez d’un temps pour reprendre votre activité. Quand vous entendez « stop », cessez tout mouvement et arborez une expression de surprise ! Ce jeu est une sorte de « 1,2,3 soleil ».

 

Je te tiens, tu me tiens…

Ce jeu classique est un incontournable mais nous remplacerons la « tapette » par « un bisou ».

 

Jeux de trappe-trappe

Le but ici est de faire semblant d’attraper l’enfant en le laissant s’échapper et en surjouant le désarroi de ne pas y arriver.

 

Le « jeu-écoute »

Il s’agit de consacrer un temps limité (déterminé et géré par l’enfant avec un timer/chronomètre) de parfaite écoute/collaboration à notre enfant. Dans cette parenthèse exclusive, le parent fait toutes les activités proposées par l’enfant. Ce « jeu-écoute » est ressourçant pour l’enfant qui accumule des tensions lors de la journée et manque peut-être d’attention car toute la famille court du matin au soir.

 

« Une nouvelle autorité sans punition ni fessée » de Catherine Dumonteil-Kremer disponible sur amazon.fr

Tags:

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂