L’amour est le carburant de l’enfant : voici comment remplir son réservoir

j'ai tout essayé Isabelle Filliozat nous livre de précieux conseils pour lever le doute et poser un cadre aimant propice à l’épanouissement de nos enfants.

 

 

Le besoin d’amour et les preuves d’amour

On peut aimer profondément une personne et ne jamais lui dire ou lui montrer, tellement nous avons été habitués à cacher nos sentiments au fil des années. Nous pensons que c’est évident…et nous nous trompons !

Les enfants (comme les adultes d’ailleurs) ont besoin de preuves d’amour pour se sentir en sécurité et s’épanouir.

 

Isabelle Filliozat évoque ce réservoir d’amour, concept que tout le monde comprendra. Elle nous explique comment le maintenir au niveau nécessaire pour que l’enfant soit heureux.

 

Comment remplir le réservoir d’amour de votre enfant 

Nous pouvons remplir ce réservoir d’amour selon deux méthodes : verbale et non-verbale. Mais il est une notion primordiale à intégrer : nous devons accorder toute notre attention, surtout lorsque notre enfant s’interroge sur le fait que vous l’aimiez ou si son comportement révèle ses doutes (« personne ne m’aime… »).

Donc, libérez-vous dès que possible et accordez toute votre attention à ce dialogue avec votre enfant.

Preuve d'amour attention enfants

Répondre au doute

Pour répondre au doute de votre enfant :

  • Commencez par le regarder avec bienveillance.
  • Assurez-lui que la question « Tu m’aimes maman/papa ? » est très importante et qu’il est normal de se la poser (ne niez surtout pas son ressenti car il ne se confiera plus dans le futur mais ses doutes « fermenteront »)
  • Asseyez-vous à côté de lui, prenez-le sur vous, mettez-vous à son niveau.
  • Accrochez son regard.
  • Dite-lui que vous l’écoutez (« je t’écoute, tu as toute mon attention).
  • Aidez-le à exprimer son ressenti : que ressent-il ? / d’où viennent ses doutes ? / à quel moment sont-ils apparus ?
  • Dites que lui que vous l’aimez et que vous êtes heureux(se) de l’avoir, que vous l’aimerez, quoi qu’il fasse.
  • Serrez-le contre vous et embrassez-le.
D’où le doute peut-il naitre

De nombreux évènements peuvent provoquer ce doute chez l’enfant :

– arrivée d’un frère ou d’une soeur

– adversité/ échec / séparation / dispute

– expressions qui remettraient en question l’aspect inconditionnel de l’amour : voir cet article ou encore celui-ci sur l’autorité.

– stress/mal-être chez les parents

 

Comment établir un cadre aimant 

Les preuves d’amour verbales 

Les expressions suivantes sont des preuves d’amour pour l’enfant. Elles sont à prononcer en accordant toute son attention à l’enfant (et sans les banaliser par profusion) :

– je t’aime

– j’aime te regarder grandir/jouer/dessiner…

– j’aime vivre avec toi

– je suis heureux(se) de t’avoir pour fils(fille)

 

Dans le même registre verbal, je vous invite à vous inspirer des mots qui renforcent sa confiance en lui (voir cet article) ainsi que des 80 questions suivantes.

 

Les preuves d’amour non-verbales 

La preuve d’amour non-verbale la plus efficace est le temps exclusif que vous accorderez à votre enfant.

Isabelle Filliozat conseille de consacrer ne serait-ce que 10 minutes par jour de pleine disponibilité à votre enfant pour le nourrir d’affection et de tendresse.

Partagez du temps avec lui. Jouez avec lui, intéressez-vous à ce qu’il aime, questionnez-le avec de petites questions.

 

Multipliez les contacts : Comme le précise Isabelle Filliozat, « quand les besoins de contact de l’enfant ne sont pas suffisamment remplis, ses circuits cérébraux sont en manque. Crises de rage, de pleurs pour un rien, comportements excessifs sont autant de manifestations de détresse du système nerveux. Echanger des « je t’aime », faire un câlin ou jouer ensemble charge l’organisme en ocytocine, l’hormone du bonheur. »

 

D’autres idées pour prouver que vous l’aimez 

– cuisinez son plat ou son dessert préféré.

– laissez-lui des petits mots (ou des dessins) ou des notes adhésives dans son livre de classe, sur le frigo, dans la voiture, etc.

– parlez-lui de son enfance…et de la vôtre.

– évoquez ce qu’il vous a raconté dans les jours ou les semaines précédentes. Echangez sur ses expériences.

– racontez-lui une histoire le soir.

– jouez avec lui.

– apprenez-lui à faire de nouvelles choses.

– tenez un journal de sa vie que vous agrémenterez de photos et d’objets.

– chantez-lui votre amour sur un air qui lui plait.

– faites le rire par des imitations, des mimiques, des chatouilles.

– offrez-lui un animal de compagnie (nous reviendrons bientôt sur ce point).

– faites une séance de photomaton « fou rire ».

– organisez une fête surprise et invitez copains/grands-parents/…

– venez le chercher à l’école quand ce n’est pas prévu.

– posez une journée ou une demi-journée de congé pour vous occuper de lui.

 

Pour finir, je laisse la parole à Isabelle Filliozat qui évoque l’amour pour combattre le stress :

 

Conseils lectures :

Je vous conseille d’adopter comme « guide » :

« j’ai tout essayé » d’Isabelle Filliozat (de 1 à 5 ans) : DISPONIBLE SUR AMAZON.FRFNAC.COMCHEZ VOTRE LIBRAIRE

et « Il me cherche »  toujours d’Isabelle Filliozat (de 6 à 11 ans) DISPONIBLE SUR AMAZON.FRFNAC.COMCHEZ VOTRE LIBRAIRE.

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *