Une super astuce pour éviter les tensions pendant les repas

“Finis ton assiette” : cette injonction nie le libre-arbitre de l’enfant et l’empêche d’écouter sa faim. 

Nous, adultes, ne supporterions pas ce traitement.

C’est un ordre que l’on a pu entendre maintes fois dans notre propre enfance et il se peut que nous le transmettions sans véritable réflexion. Ceci qui peut causer, vous l’admettrez, des “frictions” puisque l’enfant se sent forcé et non écouté dans ses besoins et l’adulte a le sentiment de ne pas être respecté dans son autorité…

Le curseur pourrait cependant être placé à un autre niveau avec un ajustement minime, comme nous l’explique Joanna Faber et Julie King dans “Parler pour que les tout-petits écoutent”.

Voici l’astuce à tester si vous êtes d’accord :

Proposez à l’enfant une assiette vide en début de repas et invitez-le à se servir ou, s’il n’en est pas capable, à vous montrer du doigt ce qu’il veut dans la quantité qu’il souhaite afin que vous le serviez “Je te sers les haricots et tu me dis stop, ok ?”.

La deuxième astuce bonus est de ne pas utiliser le dessert comme une récompense et un objet de chantage. “Si tu manges tu auras un désert”. Car le repas devient un champ de négociation, de manipulation et d’opposition… Dans ce cas là aussi, l’enfant n’écoute plus ce qu’il ressent, ressent des émotions désagréables (de plus en plus ancrées et associées aux repas) et ne peut établir de repères sains quant à sa faim.

Quid des enfants qui ne veulent manger que des frites, du steak,… Pour que l’enfant diversifie sa nourriture, il suffit parfois de le responsabiliser et d’attiser sa curiosité en lui racontant des histoires amusantes sur les fruits et légumes, en l’intégrant dans la préparation des repas, … et en l’autorisant à manger avec les doigts car ainsi l’expérience sensorielle sera plus complète et divertissante. 🙂

 

 

Source : “Parler pour que les tout-petits écoutent” de Joanna Faber et Julie King 

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂