Une astuce pour aider les enfants à réguler leur temps d’écran (avec leurs parents)

Les études se multiplient pour pointer la responsabilité des écrans dans les retards et les difficultés d’apprentissages chez les enfants. Des spécialistes préconisent même une absence d’exposition avant l’âge de 3 ou 6 ans (voir 3-6-9-12). Dans cette logique, je vous invite à écouter Jacques Brodeur, créateur du Défi 10 jours sans écran au Québec. Il intervenait dans l’émission “7 milliards de voisins”  sur RFI.

J’ai beaucoup aimé l’image de l’animal “écran” plus gourmand qu’un lion, qu’un boa et qu’un crocodile. Il s’agit donc de le dompter. Cette image “parlera” à l’imaginions des plus petits.

Il faut savoir que les écrans de TV, smartphones, tablettes,… et les émissions/applications que l’enfant regarde sont une véritable drogue. Pour la TV, cela crée un état de “transe hypnotique idéal pour la pénétration dans l’inconscient des messages publicitaires tandis que les applications smartphone/tablette “jouent” à déclencher des décharges de neurotransmetteurs comme la dopamine dans le  cerveau. Cela déclenche un phénomène d’addiction et de soumission. Plus grave, l’enfant n’est plus maître de son attention.

Il est par conséquent important de poser des règles et de les faire respecter.

Et bien entendu, de montrer l’exemple en tant qu’adulte.

 

Outils :

Un livre pour parler des écrans en famille

Des règles d’utilisation des écrans (téléchargement gratuit)

Des repères pour une utilisation raisonnable des écrans en famille

Les balises 3-6-9-12 : un repère pour apprivoiser les écrans selon l’âge des enfants

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.