L’importance de l’image qu’a l’enfant de lui-même (et les conséquences de la maltraitance éducative)

« Un enfant qui se représente lui-même comme ne méritant pas de soins n’obtiendra pas les soins dont il a besoin. »

C’est ainsi que Boris Cyrulnik aborde le sujet de l’image qu’a l’enfant de lui-même. Il a adopté une vision de lui « sans valeur ».

Cette vision se décline aussi dans la mémoire de l’abandon qui met en attente d’un futur abandon.

« Un enfant qui a été maltraité s’attend à être maltraité puisque la représentation de soi inscrite dans sa mémoire est un scénario qui met en scène : « Moi, on me bat. »

Cela crée un modèle interne opératoire du soi (MIO) à réaliser et qui devient un nouvel organisateur du moi.

La croyance de l’enfant, l’image qu’il a de lui, devient un objectif inconscient qui dicte ses comportements, à l’instar d’un schéma internet de pensée et d’action.

C’est pour cela que les enfants ayant subi des maltraitances ont acquis une empreinte insécurisante qui les poussent à éviter les relations qui pour eux sont des sources potentielles de souffrances et d’agressions.

Ils se tiennent à distance des groupe et sont soulagés de ne pas être en contact avec les autres. Ils ont adapté leur comportement pour répondre à un style relationnel non socialisant.

Ils se privent donc de la protection dont ils ont intimement besoin et aggravent leur isolement.

 

L’adulte doit donc, dans la mesure du possible, identifier ces comportements pour transformer peu à peu l’image que l’enfant a de lui comme individu méritant des soins et de l’amour. Cela passe par de la patience, de l’accompagnement bienveillant, de l’écoute empathique,… Des valeurs régulièrement défendues dans la littérature autour de l’attachement sécurité et de l’éducation « en conscience ».

Source : “La nuit j’écrirai des soleils” de Boris Cyrulnik

Pour en savoir plus sur l’attachement : LES 4 TYPES D’ATTACHEMENT ET LEURS CONSÉQUENCES SUR LES ENFANTS

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂