Un enfant ne devrait pas avoir peur de ses parents

La peur peut être un outil de manipulation dans l’éducation et dans la vie. Elle captive l’attention et provoque des réactions de défense, de fuite ou de sidération.

La peur s’appuie sur les structures archaïques de notre cerveau. Ces structures nous ont permis de survivre face à des dangers réels, anticipés ou imaginaires. Mais les dangers ne sont plus les mêmes aujourd’hui et ils ont grandement diminué.

Cette peur conditionne. Elle est instinctive. Mais en aucun cas elle n’est un outil d’apprentissage.

Normal, lorsque nous avons peur, le cortex préfrontal, siège de nos réflexions et de notre logique, est déconnecté. Or c’est lui le maître d’oeuvre de l’apprentissage.

Ainsi, lorsque nous sommes menacés, frappés, punis,…nous nourrissons la peur et nous réagissons selon des réflexes conditionnés pour rester en vie.

Est-ce là la finalité de l’éducation ? Dresser par la peur ?

Vous conviendrez que non.

D’autant que le cerveau des enfants est lui-même naturellement assailli de peur car toute situation est potentiellement nouvelle pour lui. Alors, autant ne pas en rajouter car, en plus de surcharger l’organisme de l’enfant de stress toxique, il ne saurait plus très bien dans quel cas la peur, cette émotion essentielle, a un message cohérent à lui délivrer. Son tableau de bord pour naviguer dans l’existence serait faussé.

Son détecteur interne de danger serait défectueux.

« J’ai peur de »… n’est pas une phrase qui donne envie d’agir.

Donc, songeons à cette peur quand nous nous exprimons ou nous tenons devant nos enfants. Et tâchons de calmer toute velléité de s’en servir, même inconsciemment, en la remplaçant par la sécurité affective et la communication en conscience.

Car oui, les antidotes à la peur sont la bienveillance, l’empathie et l’amour.

Ces 3 cavalières permettent de placer le cerveau de l’enfant dans une configuration d’apprentissage et alimentent sa confiance. C’est ainsi qu’il progressera et s’entrainera à décider et réagir de la meilleure façon dans la vie.

Ce n’est pas une force que d’utiliser la force pour commander par la peur.

La vraie force est de ne pas utiliser la force.

Comment faire ? voici quelques liens :

 

 

Le film d’animation pour illustrer l’article est « Nébula »

Réalisateurs : Camille ANDRE, Marion BULOT, Clément DORANLO, Myriam FOURATI, Jonghyun JUNGBOIX, Alexis KERJOSSE, Sarah SIMON

Ecole : Les Gobelins

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂