« Tu vas tomber ! » : Abandonnons cette expression !

Quand on vous dit « Tu vas tomber », à quoi pensez-vous ? Qu’imaginez-vous ?

Votre cerveau crée automatiquement une image de vous en train de tomber.

Un autre effet de « tu vas tomber » est de faire comprendre que la personne qui vous le dit n’a aucune confiance en vous.

Or, la confiance est essentielle pour assurer ses pas et ses prises et éviter de tomber.

Pour compléter le « tu vas tomber » (et souvent après une chute), on entend aussi « Je te l’avais dit » ou pire « Tu l’as bien mérité. Tu ne m’écoutes pas » ou encore « tu es maladroit ».

Lorsqu’on entend ce type de phrase, c’est notre estime de soi qui en prend un coup. On gagne une double peine : douleur physique et morale.

À cela s’ajoute l’étiquette « maladroit » qui colle à la peau et nourrit des croyances limitantes : « Je suis maladroit(e), mes parents me l’ont toujours dit ».

Bref, tout cela pour dire que « tu vas tomber » est une mauvaise prophétie qui représente certes nos peurs de parents mais qui devrait plutôt se transformer en phrases d’informations (« Cette roche est haute et on ne peut pas s’y accrocher. » ), en rappel de consignes de sécurité, en propositions de choix pour remplacer l’expérience dangereuse par une plus accessible ou en expressions de motivation, notamment en évoquant les réussites passées de nos enfants.

Si la situation est vraiment dangereuse et que l’enfant, disons « STOP » pour stopper son geste sans l’affoler.

Pour illustrer cela, voici deux planches de BD :

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂