Le temps dédié : un outil de connexion, d’encouragement et d’équilibre pour les enfants

temps dédié

discipline positiveLe temps dédié est décrit par Jane Nelsen comme « une bulle d’amour inconditionnel, d’attention exclusive, de présence à l’autre, un bonheur partagé ». C’est un véritable cadeau dans la relation parents/enfants.

Il s’agit d’un instant choisi et non d’un temps inclus dans l’organisation quotidienne. Cette planification prédispose à  vivre ce moment en pleine conscience afin de profiter au maximum de ses bienfaits. Par là-même, il se doit d’être régulier et programmé.

 

Spécifions que ce temps dédié ne doit en aucun cas être l’objet de chantage ou de punition. Ce n’est ni une récompense, ni un privilège.

 

3 raison d’adopter le temps dédié

Jane Nelson cite 3 raisons d’adopter le temps dédié pour encourager les enfants :

  1. Savoir que l’on compte aux yeux de l’autre. Cela développe le sentiment d’appartenance et d’importance. L’enfant se sent connecté.
  2. Le temps dédié nous rappelle les raisons pour lesquels nous sommes parents : aimer nos enfants et se/nous faire plaisir.
  3. S’engager pour satisfaire la demande d’attention des enfants quand c’est impossible sur le moment : « Je ne peux pas tout de suite…et j’ai hâte de le faire lors de notre temps dédié, tout-à-l’heure. »

 

La durée du temps dédié en fonction de l’âge

Au fil de leur croissance, les besoins des enfants évoluent. Il est donc nécessaire d’adapter ce temps dédié.

Avant 2 ans, la planification n’est pas obligatoire car l’enfant éprouve du plaisir à chaque fois que ses parents sont avec lui.

Entre 2 et 6 ans, Jane Nelsen, l’enfant a besoin d’au moins 10 minutes par jour d’attention exclusive. Le fait de les programmer et de les intégrer dans la routine permet à l’enfant de les prévoir, de les visualiser et de développer sa maitrise en plus de son attention.

Entre 6 et 12 ans, la fréquence de ce temps exclusif pourra diminuer pour devenir un rendez-vous hebdomadaire de 30 minutes.

A l’adolescence, même si l’aspect social se développe fortement, un temps dédié est toujours le bienvenu pour échanger ou partager une activité (culturelle, sportive). De plus, c’est un « repère » qui favorise le bien-être dans cette période de bouleversement général.

 

Conseils pratiques

Pour la réussite du temps dédié, une petite préparation est recommandée :

  • planifier le temps dédié sur un calendrier
  • lister ensemble les activités qui plaisent à chacun
  • classer les activités par catégorie (coût, facilité, temps nécessaire,…)
  • éteindre toute source de distraction pendant le temps dédié (smartphone, e-mail, …)
  • pas de but caché : le temps dédié doit être authentique et ancré dans le moment présent.
  • ne pas parler des problèmes car le temps dédié n’est pas destiné à trouver des solutions

Idées de temps dédié

Voici quelques idées de temps dédié :

  • jeux sous toutes ses formes
  • méditation
  • rituel de gratitude
  • sport
  • cuisine
  • repas à l’extérieur
  • promenade
  • musique (pratique et écoute)
  • apprendre de nouvelles choses/ transmettre un savoir-faire ou des connaissances
  • photographie
  • bibliothèque/co-lecture

 

Et vous, que faites-vous pendant ces bulles de bonheur ?

 

Source :

« La discipline positive » de Jane Nelsen

Disponible sur :

3 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂