Semer les graines du bonheur dans le coeur des enfants

Êtes-vous conscient de votre respiration ? Sentez-vous son va-et-vient pendant que vous lisez ces mots sur cet écran ? Quelles autres sensations parcourent votre corps actuellement ? Entendez-vous des sons proches ou lointains ?

Quelle émotion éprouvez-vous en pensant à quelqu’un que vous aimez ? Cette personne est-elle près de vous ? Avez-vous envie de lui dire à quel point vous tenez à elle et ce que vous appréciez chez elle ? La prendre dans vos bras tendrement ?

Ces questions sont ce que l’on nomme de la pleine conscience. Elles permettent de repousser les limites de tout ce que nous faisons sans nous en rendre compte afin de mieux embrasser la vie et d’y instaurer des intentions qui l’embellissent.

Thich Nhat Hanh, moine bouddhiste vietnamien militant pour la paix, offre un véritable guide de cette pleine conscience pour les enfants, les parents et les enseignants dans son nouveau livre « Semer les graines du bonheur dans le coeur des enfants ».

Les deux promesses symbolisent admirablement cet engagement de coeur :

Les bienfaits des pratiques de pleine conscience ont été vérifiés scientifiquement pour les enfants :

  • plus de concentration et de volonté
  • plus de calme
  • moins de stress et d’angoisse
  • meilleure régulation émotionnelle
  • confiance en soi accrue
  • plus d’empathie et d’intelligence sociale
  • aptitude à la résolution des conflits

Via des méditations, des activités, des jeux collaboratifs, des illustrations inspirantes présents dans ce livre, les enfants et les adultes apprendront à comprendre et à cultiver la bienveillance et à changer le monde en commençant par soi puis en étendant progressivement le cercle de compassion.

Cela évoque en moi cette citation d’Albert Einstein :

« Un être humain est une partie du tout, que nous appelons « Univers », une partie limitée dans le temps et l’espace. Il fait l’expérience de lui-même, de ses pensées et de ses sentiments comme séparés du reste-une sorte d’illusion d’optique de sa conscience.  Cette illusion est une forme de prison pour nous, qui nous restreint à nos désirs personnels et à l’affection de quelques personnes, les plus proches de nous. Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion afin d’embrasser toutes les créatures vivantes et la totalité de la nature dans sa beauté. »

« Semer les graines du bonheur dans le coeur des enfants » de Thich Nhat Hanh est disponible sur :

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *