Comment aider un enfant qui boude ?

au coeur des émotions de l'enfant« La bouderie est un langage » nous explique Isabelle Filliozat dans « Au coeur des émotions de l’enfant« . 
Elle révèle une souffrance qui n’est pas entendue. 

 

Comment aider un enfant qui boude ?

La première étape est de ne pas se moquer de cette bouderie, la dénigrer, l’ignorer totalement et il est encore plus essentiel de ne pas poser d’étiquette sur l’enfant car cela consolide des croyances et ancre le comportement. Ainsi les phrases du type « Ouuh, le boudeur, il fait sa mauvaise tête !« , « tu n’a aucune raison de bouder avec ce que je fais pour toi« , ou encore « quand tu auras fini ton cinema, tu viendras manger » n’arrange rien, au contraire. Cette attitude parentale signifie que la souffrance n’est pas prise en compte et que l’enfant est catégorisé « boudeur »…

L’objectif est par conséquent d’accompagner l’enfant en découvrant l’émotion cachée derrière la bouderie.

« Je comprends que tu sois triste car… » « je vois que tu t’es senti blessé quand j’ai dit cela… » « C’est difficile de prêter un objet que tu aimes tant… »

 

Puis de lui ouvrir un canal de communication en lui donnant le droit de verbaliser son ressenti et ses besoins :

« Tu as le droit d’exprimer ton mécontentement » , « ton sentiment d’injustice est normal, tu peux le dire« , …

 

Puis d’enchainer avec l’ébauche de solutions :

« Quelle serait ta demande/ de quoi as-tu besoin pour te sentir mieux ?« , « Comment peut-on améliorer la situation ?« , « quelle solution conviendrait à tout le monde ? »

 

Le parent peut anticiper certains besoins et guérir des blessures en s’excusant par exemple (voir cet article sur les excuses comme outil d’éducation).

 

Cette issue positive permet de ne pas créer d’habitudes et de souvenirs négatifs autour de la bouderie.

 

PS : cette approche est aussi à utiliser chez les adultes. Au lieu de reprocher et de se renfrogner, il est plus constructif d’exprimer les émotions sans violence et de formuler des demandes claire (voir cet article sur la CNV).

 

Un livre pour vous aider : « Moi, je boude ! » : je vous invite à lire sa chronique ici.

moi je boude

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *