Prendre un enfant par la main : un geste aux nombreuses vertus

Je lisais récemment le résultat d’une étude selon laquelle tenir la main d’une personne qu’on aime avait de nombreuses vertus et notamment le fait que les cerveaux se synchronisaient lors du contact peau à peau.

Ceci a également pour effet de diminuer la douleur.

Cette information essentielle pour le bien-être de tous est la parfaite occasion pour vous inviter à pratiquer un exercice suggéré par Isabelle Filliozat dans le livre « Psychologie positive : le bonheur dans tous ses états ». Il permettra de prendre conscience de la qualité du toucher et de sa capacité à se relier coeur à coeur (en plus de cerveau à cerveau).

 

Source de l’étude : PNAS

 

À lire : « Psychologie positive : le bonheur dans tous ses états » disponible sur cultura.com

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂