Pourquoi votre enfant vous « cherche » ? Réponse d’Isabelle Filliozat

Isabelle Filliozat est une auteure incontournable pour tous les parents. Je pense d’ailleurs que ces deux ouvrages « J’ai tout essayé » et « Il me cherche » contiennent l’essentiel des conseils pour pratiquer une parentalité bienveillante et donc épanouissante pour les enfants. Ils mériteraient d’être distribués à la maternité ! 🙂

Je souhaitais évoquer aujourd’hui une croyance répandue chez les parents. Elle est illustrée par cette phrase : « mon enfant me cherche ».

Et le problème, c’est que cette phrase a tendance à se répéter.  Mais pourquoi donc ? Nous allons répondre à cette question.

il-me-cherche

Lorsque notre enfant fait quelque chose que nous réprouvons, si nous lui crions dessus et l’accusons de nous « chercher » volontairement, il va ressentir de la peur, de la culpabilité et un sentiment d’injustice. La peur précisément, déconnecte son cerveau rationnel, et il reproduit mécaniquement les mêmes gestes qu’on lui reproche…parce qu’il ne peut pas faire autrement puisqu’il n’a pas encore la clé pour sortir de la situation qui déclenche votre réaction.

 

Lorsque nous perdons notre contrôle face aux comportements de notre enfant, c’est comme si nous lui confiions la télécommande de nos réactions. L’enfant se sent en insécurité et a peur.

explique Isabelle Filliozat.

 

Alors que si nous gardons notre calme, lui rappelons les règles, lui expliquons ce qu’il est nécessaire de faire (au lieu de lui reprocher ce qu’il ne faut pas faire), lui proposons des choix, encourageons ses efforts ou encore décrivons simplement les conséquences des actes (sans menacer, ni juger), l’enfant apprendra plus rapidement. Et cette bienveillance et cette empathie contribueront à la maturation de son cerveau.

A lire :

 

Pour conclure :

Changeons de croyance sur cette idée d’un acte de malveillance volontaire des enfants. Ce n’est pas du tout leur intention. Notre amour et notre attention sont ce dont ils ont le plus besoin. Ils ne cherchent donc absolument pas à s’en priver. Aidons-les à apprendre grâce à notre patience, notre écoute et nos encouragements.

L’éducation n’est pas un combat, c’est un travail d’équipe.

 

« J’ai tout essayé » et « il me cherche » font partie du kit de parentalité positive que vous trouverez ici. Si vous cherchez des cadeaux pour des parents ou des futurs parents, c’est l’occasion de joindre l’utile à l’agréable.

 

5 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *