Le point de vue d’Isabelle Filliozat sur la sucette

Le point de vue d'Isabelle Filliozat sur la sucette

Dans son livre « au coeur des émotions de l’enfant« , Isabelle Filliozat, sans remettre en cause le besoin de succion qui intervient dès la vie intra-utérine, évoque le recours à la sucette selon un point de vue qui ne manque pas d’intérêt.

Selon elle, la sucette est surtout utilisée pour calmer les pleurs des bébés qui incommodent les parents. Cette méthode tient par conséquent d’une forme de refoulement émotionnel. En effet, un bébé qui pleure exprime un besoin et stopper cette décharge émotionnelle le prive d’une libération naturelle des tensions qu’il enfouira profondément à l’intérieur de lui.

De plus, la sucette devient au cours de la croissance un besoin réflexe face aux émotions. Isabelle Filliozat s’interroge sur le risque, plus tard, de grignoter ou de se ronger les ongles pour apaiser une émotion au lieu de l’accepter, la reconnaitre d’en déterminer le besoin insatisfait afin de l’assouvir.

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Source : « Au coeur des émotions de l’enfant » d’Isabelle Filliozat

au coeur des émotions de l'enfant

8 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂