Pleine conscience : testez la méditation de la mandarine avec les enfants

Vous avez probablement déjà entendu l’expression « pleine conscience ». Pour en cerner les principes, je vous invite à tester une méditation simple réalisable avec une mandarine (ou tout autre fruit) et accessible aux enfants comme aux adultes. L’expérience sensorielle est épatante et les bienfaits sont nombreux !

On la doit à Thich Nhat Hanh dans son livre « La Terre est ma demeure » :

 

« La prochaine fois qu’au travail ou à l’école, vous grignoterez quelque chose comme une mandarine, posez-la dans la paume de votre main et regardez-la de telle sorte qu’elle devienne réelle. Vous n’avez pas besoin de prendre beaucoup de temps pour cela, deux ou trois secondes suffisent. 

En la regardant, vous pourrez voir un bel arbre, une fleur, le soleil et la pluie, et vous pourrez voir aussi un fruit minuscule en train de se former. Vous pourrez voir la continuation du soleil et de la pluie, et la transformation du bébé fruit devenu cette mandarine mûre dans votre main. 

Vous pourrez voir la couleur évoluant du vert à l’orange, et vous pourrez voir la maturation de la mandarine, qui devient plus sucrée.

En regardant ainsi la mandarine, vous verrez que tout ce qui existe dans le cosmos est en elle : le soleil, la pluie, les nuages, les arbres, les feuilles, tout ce qui existe. 

En épluchant la mandarine, en la sentant et en la goûtant, vous pourrez éprouver beaucoup de bonheur. »

 

Quels sont les effets de cette méditation ?

  • elle nous ancre dans l’ici et le maintenant, ce qui a pour conséquence de diminuer notre stress, calmer notre mental et augmenter notre bien-être instantanément.
  • elle amplifie le goût de ce que nous avalons puisque nous prenons le temps de savourer. De plus, elle peut convaincre les enfants de goûter un fruit (ou un légume) qu’il ne connaissait pas. Avoir des informations positives sur quelqu’un ou quelque chose, c’est commencer à le comprendre et l’aimer ! 🙂
  • le souvenir du goût n’est que plus intense et peut aisément être rappelé à notre conscience, à l’image d’une madeleine de Proust.

 

Ah oui, dernier point pour les adultes soucieux de leur santé : manger en pleine conscience est aussi l’occasion de manger moins tout en nous reconnectant avec nos sensations (notamment de satiété). Ainsi, finis les kilos émotionnels liés au stress ! 🙂

 

Source : « La Terre est ma demeure » de Thich Nhat Hanh

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂