Des papas parlent de la charge mentale

Laurent, père amateur de Louise et de Clémence et William, père presque confirmé d’Alice et de Théo, sont les Pères Indignes.

Ils abordent avec brio et un zeste d’humour le thème sensible de la charge mentale.

Le rire, par son aspect non contraignant, est un excellent vecteur de réflexion et de changement.

J’applaudis donc cette initiative.

 

La charge mentale, c’est la partie immergée de la sortie piscine

 

Je vous invite à vous abonner vous aussi à la chaîne des Pères indignes . 🙂

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂