10 outils et méthodes pour renforcer la confiance en soi des enfants

Je vous invite à découvrir une sélection d’outils et méthodes pour renforcer la confiance en soi des enfants.

Pensons également au caractère communicatif de la confiance. Ainsi, un travail sur soi, en tant que parent et modèle, est parfois nécessaire.

 

1° L’escalier de la confiance en soi

Imprimez ces deux feuilles en guise de support et entrainez-vous avec votre enfant lors d’un atelier confiance en soi.

Pour l’encourager, vous pouvez aussi l’aider à se rappeler de ses succès, lui dire que vous l’aimez inconditionnellement et pratiquer vous-même l’escalier de la confiance en soi.

Le format PDF de ce support est à télécharger ici.

 

2° La boite à défis

La boite que je vous propose de réaliser aujourd’hui va donc contenir des défis écrits sur des petits papiers.

Ces défis pourront être la transformation d’une peur existante ou bien des jeux simples et divertissants pour développer la confiance et l’audace.

Si vous décidez de ne travailler que sur les peurs, il sera nécessaire de lister ou dessiner préalablement les peurs de tout le monde : en effet, la boite à défis est un outil familial qui resserre les liens et contribue à l’épanouissement général !

N’oubliez pas que le but est avant tout de s’amuser !

 

Notez que vous pouvez soit opter pour une boite à défi individuelle, soit une boite pour toute la famille/tous les joueurs.

 

Les papiers des défis réussis peuvent être gardés dans une boite succès

La collaboration entre les membres de la famille est autorisée et même conseillée !

 

Règles du jeu 

  • fabriquer une boite à défis pour tous ou individuelle (à décorer selon notre convenance)
  • chacun prépare des défis pour les autres joueurs et les écrit sur des papiers à glisser dans la boite à défis de chacun ou dans la boite commune.
  • au fil de la journée ou pendant une partie, chacun pioche à tour de rôle un défi
  • la collaboration est autorisée pour la réalisation du défi
  • à la fin de la journée ou de la partie, tout le monde s’applaudit (même si aucun défi n’est réussi) et on se donne rendez-vous pour une prochaine partie (avec réutilisation des défis non réalisés si vous le souhaitez)
  • les joueurs peuvent garder les papiers de leurs défis réussis dans une boite personnelle des succès.

Variante : chaque joueur a un joker (qu’il peut donner à quelqu’un d’autre). Le joker sert soit à valider un défi sans le relever, soit à donner notre défi à un autre joueur.
Le joker se renouvelle à chaque partie ou chaque journée.

 

3° Le jeu de la confiance en soi

Ce jeu se joue seul ou à plusieurs. Il n’y a ni gagnant, ni perdant. 🙂

VOUS AUREZ BESOIN :

  • du plateau de jeu (à télécharger, imprimer et plastifier)
  • des cartes « mantras »
  • de feuilles et de crayons
  • d’un pion par joueur et d’un dé à 6 faces

RÈGLES DU JEU :

On démarre en haut à gauche (case « offre des merci ») et on avance dans le sens d’une aiguille d’une montre en fonction  des résultats du dé à tour de rôle. Il est possible de décider d’un nombre de tours complets ou de le tirer au dé.

Retrouver tous les détails des cases + les éléments à télécharger et imprimer dans cet article.

 

4° Les bonshommes allumettes

 

Cet outil est l’oeuvre de Jacques Martel. Il s’agit des bonshommes allumettes.

Sophie Néel, dans son livre « la communication positive parents-enfants » nous en propose une adaptation.

Voici comment procéder quand il s’agit de lâcher prise avec une personne avec laquelle on peut être en conflit ou trop attachée :

  • Invitez votre enfant à prendre une feuille et à se dessiner à gauche de celle-ci  (en bonhomme allumette avec le sourire) en notant son prénom et la première lettre de son nom de famille.
  • Dites-lui de dessiner (en bonhomme allumette avec le sourire aussi)  l’autre personne concernée à droite de la feuille, en notant son prénom et la première lettre de son nom de famille.
  • Proposez-lui de s’entourer de rayons de lumière.
  • Suggérez-lui ensuite d’entourer l’autre personne de rayons de lumière.
  • Demandez-lui d’entourer les deux de lumière.
  • Faites-le tracer les lignes d’attachement conscients et inconscients qu’il a avec cette personne aux points indiqués en respectant les couleurs.
  • Invitez-le à couper la feuille en sa moitié afin de rompre les liens d’attachement.
  • Proposez-lui de jeter les deux morceaux de feuille à la poubelle, après les avoir chiffonné ou déchirés.

(via « la communication positive parents-enfants)

petit-bonshommes-allumettes

Cette méthode peut aussi être utilisée en remplaçant la personne de droite par une situation difficiles ou un ancien « moi » dont on veut se débarrasser :

moi calme/moi énervé(e)

moi mince/moi en surpoids

moi concentrée/moi distrait(e)

petits-bonshommes-allumettes-situations

 

5° Le cahier des succès

cahier-des-succes

Nous avons une chance inouïe en tant que parents car nous assistons jour après jour à la croissance et à l’apprentissage de nos enfants. Cette position d’observateur nous permet d’emmagasiner des images, des sons, des émotions selon un point de vue extérieur . Ainsi, nous sommes capable, pour peu que nous laissions les jugements de côté, de retranscrire oralement ou à l’écrit ce que nous voyons nos enfants réaliser. Comme si nous étions des réalisateurs de films.

Et ce rôle est sacrément important !

Quand nos enfants doutent ou hésitent à se lancer dans une nouvelle action, quand leur confiance est en berne, nous pouvons appuyer sur « play » et leur raconter un de leurs succès passés, en discuter avec eux, leur redonner ainsi de l’espoir.

Pour nous faciliter la tâche, je vous invite à inaugurer un cahier qui sera symboliquement offert aux enfants : le cahier des succès.

Le cahier des succès

Dans ce cahier, figureront : des dessins, des photos, des mots d’encouragement, des « je t’aime », des récits succincts d’évènements qui ont provoqué des émotions agréables,…bref, des ancrages positifs.

L’intérêt de l’alimenter chaque soir, et notamment le soir en guise d’étape de rituel du coucher, est de rappeler à l’enfant des succès, petits ou grands, qu’il n’a ou ne remarque pas/plus : finir une course, apprendre une poésie en autonomie, contribuer à la bonne marche de la maison, aider quelqu’un à faire quelque chose,…

L’idée est d’avoir sous la main un levier de motivation qui peut être feuilleté n’importe quand et même n’importe où.

Pour le n’importe où, vous pouvez emporter avec vous sur votre smartphone un échantillon de ce cahier via une galerie photo prévue à cet effet ou des photographies des pages du cahier.

 

Notez que dans la description du succès, il est intéressant de préciser comment les échecs ont servi d’enseignement. Ainsi, on minimise grandement la peur de l’échec et on considère celui-ci comme une étape du succès. Libérateur !

 

Autre astuce : exposez des photos des succès de votre enfant dans la chambre de l’enfant et dans les pièces communes de la maison (comme l’arrivée d’une course, un poisson pêché, un diplôme obtenu,…).

 

Tout ceci a aussi un effet positif sur les craintes des parents quant à l’avenir des enfants. Le cerveau rationnel a besoin de preuves pour calmer les pensées irrationnelles. Donnons-lui ces preuves et cultivons la confiance à la maison…ou à l’école d’ailleurs tout en évitant les écueils des prophéties auto-réalisatrices négatives.

 

6° La roue des choix de la confiance en soi

 

Si votre enfant manque de confiance en lui, je vous invite à l’accompagner dans l’utilisation de cette roue des choix. Les solutions se basent sur différentes approches : programmation neuro-linguistique, pleine conscience, altruisme, béhaviorisme, imagination…
chox confiance en soi

Voici une liste de choix (dont ceux qui apparaissent dans la roue) :

  1. J’imagine que mon héros préféré est à mes côtés
  2. Je pense à quelqu’un qui m’aime
  3. Je me souviens de quelque chose que j’ai réussi
  4. J’aide quelqu’un
  5. J’imagine que je conseille quelqu’un qui n’a pas confiance en lui
  6. Je me jette à l’eau avec le sourire en faisant comme si j’avais confiance (dos droit, marche rapide, épaules relevées)
  7. Ici et maintenant, je me concentre sur mes sens et ma respiration sans réfléchir
  8. Je fredonne ma chanson de la confiance [à déterminer pendant un moment de réussite]
  9. Je me dis que tout est expérience
  10. Je me rappelle ou j’écris tout ce que je sais faire
  11. Je pense aux incroyables capacités de mon cerveau
  12. Je serre fort mon talisman de confiance [à fabriquer (collier, bâton, image,…)]
  13. Je me répète mon mantra de la confiance [à choisir plus bas ou à créer]
  14. Je serre fort dans mes bras quelqu’un que j’aime

 

Exemples de mantra :

  • Je fais de mon mieux à chaque instant.
  • Je suis plus fort que ce que je crois.
  • J’ai le droit d’échouer et de recommencer
  • Je suis maître de mes pensées
  • J’avance à mon rythme
  • Tout est expérience

 

Roue au format PDF à télécharger ici.

 

7° Activité : à toi de faire tes choix

1) Invitez votre enfant à écrire sur une feuille ce qu’il aimerait faire ou changer là où il vit. Précisez-lui qu’il s’engage à mettre en place ce changement par lui-même.

Exemple : s’il veut changer la décoration de sa chambre, il le fait jusqu’au bout. Une décision=une conséquence.

2) Ecrivez ses décisions/projets sur un tableau ou une feuille à afficher dans sa chambre.

3) Faites le point avec lui sur ses besoins pour mener à bien son projet (besoins matériels, formation).

4) Encouragez votre enfant en remarquant le cheminement de son idée jusqu’à sa réalisation. 

5) Débriefez avec lui sur les stratégies qu’il a utilisées pour surmonter les difficultés qu’il a rencontrées.

 

Complétez cette activité avec une approche de ses émotions. En effet, on prend de bonnes décisions uniquement si on s’appuie sur les émotions.

Ainsi, apprenez-lui à les reconnaitre et à les verbaliser. Je vous recommande la lecture de cet article de pleine conscience pour cela et de vous prêter aux exercices présentés.

 

8° 28 phrases à dire aux enfants pour renforcer leur confiance en eux

Isabelle Filliozat a consacré un livre à la manière de guérir de ce mal qui touche nombre d’entre nous parfois depuis notre enfance : le manque de confiance en soi.

En tant que parents, nous avons un rôle essentiel à jouer pour offrir les meilleures conditions d’épanouissement  à nos enfants. Cela passe notamment par une communication positive et bienveillante et l’emploi de mots-clés qui favorisent cette confiance et ce respect.

Je les partage avec vous aujourd’hui. Utilisez-les en gardant à l’esprit que le message portera ses fruits uniquement si vous accompagnez les paroles de preuves d’amour inconditionnel (gestes, attention) et si vous appliquez à vous-même ces principes ne serait-ce que pour guérir votre propre enfant intérieur.

L’INSTAURATION DE LA CONFIANCE DE BASE

« Je t’aime. »

« Tu existes pour moi, tu es important pour moi. »

« Tu es le bienvenu. »

« Je te regarde. »

« Je te respecte. »

L’AFFIRMATION DE SOI

« Tu as le droit d’être différent. »

« Tu as le droit d’avoir un goût personnel. »

« Tu as le droit d’être en colère. »

« Tu as le droit d’avoir des désirs et des envies. »

« Tu as le droit d’avoir tes propres idées. »

« Tu as le droit de ne pas penser comme tout le monde. »

« Tu es toi et je suis moi. »

LA CONFIANCE EN SES COMPÉTENCES

« Tu es capable. »

« Tu peux le faire. »

« Tu as les ressources en toi pour réussir. »

« Tu as le droit d’échouer. »

« Il est important de se tromper pour apprendre. »

« Plus tu t’exerceras, plus tu seras compétent. »

« Tu as le droit de ne pas être parfait. »

« Tu as le droit de faire des erreurs. »

« Tu as le droit d’échouer et de te relever. C’est ainsi que tu as appris à marcher. »

LA CONFIANCE RELATIONNELLE

« Tu peux aller vers les autres. »

« Tout le monde partage les mêmes émotions et les mêmes besoins. »

« Tu as droit à ta place. »

« Tu es utile par ta simple présence. »

« Tu as autant de valeur que les autres. Toute vie humaine a une valeur. »

« Tu participes à l’humanité. »

« Tu as le droit de demander, de donner, de recevoir, de refuser. »

 

Je  vous invite à lire le livre d’Isabelle Filliozat, « Fais-toi confiance ». C’est une source d’inspiration et d’action pour tous (enfants et adultes).
Disponible sur Amazon.fr au format poche et audio et dans toutes les librairies.

 

9° 2 questions à poser aux enfants pour restaurer leur confiance en soi

Je vous invite à découvrir deux questions qui ont un effet saisissant sur la confiance en soi des enfants (et des adultes d’ailleurs). Prêt  ?

 

La premiere est :

« Peux-tu me citer au moins une chose que tu n’as pas réussie et pour laquelle tu as définitivement abandonné ? »

Généralement, l’enfant peut difficilement répondre à cette question. De plus, cette formulation implique que le seul véritable échec et l’abandon des tentatives de réussite. La réussite est donc une question de temps.
Si votre enfant vous cites plusieurs exemples, reformulez ainsi  :
« En effet, tu n’as pas ENCORE réussi. » ou « Tu n’as pas réussi POUR LE MOMENT. »:)

La deuxième est :

« Peux-tu me citer une ou plusieurs chose(s) que tu as réussies dans ta vie ? »

Là, vous pouvez guider son regard :

  • sais-tu marcher ?
  • sais-tu écrire ?
  • sais-tu parler ?
  • as-tu réussi à avoir des amis ?
  • te souviens-tu quand tu as réussi à tenir en équilibre sur le vélo sans les roulettes ?
  • etc.

 

10° Texte de relaxation pour faire grandir la confiance et l’estime de soi des enfants

Mon cours de relaxation pour les enfantsJe partage avec vous aujourd’hui un texte à lire aux enfants pour faire grandir leur confiance et leur estime de soi. Il est l’oeuvre de Stephanie Couturier qui nous le propose dans son livre « Mon cours de relaxation pour les enfants« .

Il trouvera sa place soit en journée pour apaiser le stress, soit le soir pour dormir sereinement.

 

Le ciel enchanté

Ferme les yeux…

Prends trois grandes respirations : l’air entre par ton nez, puis tu souffles par la bouche le plus longtemps possible…

Une deuxième fois…et une troisième fois…

Respire ensuite normalement…

Imagine l’histoire que je vais te raconter…

Tu vas partir dans le ciel enchanté…

Un nuage blanc nacré vient te chercher…

Tu montes dessus…il t’emporte tranquillement vers le ciel…vers le ciel enchanté…

Le nuage est douillet…confortable…Tu peux t’asseoir ou t’allonger, comme tu veux…

Tu t’aperçois que le ciel est de plusieurs couleurs…il y a du rose…du orange….du jaune à certains endroits…parfois même un peu de bleu ou de violet…

Les couleurs sont magnifiques…c’est comme si tu étais dans un arc-en-ciel…

Tu vois des oiseaux autour de toi…des oiseaux multicolores…leur chant est agréable…comme une belle mélodie.

Les oiseaux volent doucement…certains viennent se reposer sur le nuage…

L’un d’eux vient t’offrir une petite graine…une petite graine dorée…

Tu décides de la manger…et tu vois ton corps tout entier devenir doré…

Petit à petit, tes doigts deviennent des plumes…tes bras, des ailes… Ton corps s’est transformé en un magnifique oiseau doré… avec quelques plumes bleues… quelques plumes jaunes… quelques plumes orangées…

Tu décides de suivre tes nouveaux amis… et tu te lances dans le ciel…

Tu sens l’air autour de toi… ton corps est léger…

Tu glisses dans les airs es tu bats doucement des ailes….

Tu essaies de bien ressentir tes battements d’ailes… Et le bien-être que tu éprouves en volant…

Tu virevoltes… tu fais de jolis tours et tu te sens bien… merveilleusement bien…

Puis tu te mets à voler de plus en plus vite… et tu sens le vent sur ton visage… dans tes plumes… c’est très agréable d’aller vite… d’être précis dans tes mouvements…

Tu ralentis ton vol… fais demi-tour… et reviens vers le nuage pour un repos bien mérité…

Tu t’allonges tranquillement… petit oiseau doré sur le nuage nacré…

Tu allonge tes ailes… tu laisses ta tête reposer sur le côté… ton corps redevient progressivement celui d’un enfant…

Tu ressens le contact de ton corps d’enfants sur ce nuage moelleux…

Doucement… ce nuage blanc nacré te ramène chez toi, te dépose sur ton lit et disparaît…

Tu te retrouves dans ton lit douillet, au chaud sous ta couverture, comme si tu étais encore sur le nuage…

Tu sais maintenant que lorsque tu en auras envie, tu pourras repartir dans tes rêves vers le ciel enchanté…

 

Bonus : les films d’animation inspirants et une vidéo instructive sur le cerveau

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂