« Mon coeur » et autres petits noms…on en discute ?

On ne va pas débattre ici de la pertinence psychologique de donner des petits noms à son enfant (enfin, un peu quand même). J’élude temporairement la question en affirmant que ces petits noms sont des preuves d’amour À LA BASE. (Voilà, c’est dit !) 🙂

Alors, certes, ils incommodent à partir d’un certain âge :

« Maman/papa, ne m’appelle plus mon poussin devant mes copains ! C’est trop la honte ! »

Et là, vous avez plusieurs choix :

  • proposer « mon canard » ou « mon lapin », au choix de l’enfant (les choix sont une technique efficace dans l’éducation)
  • enlever le « mon » qui peut déranger. Après tout, les enfants ne sont pas à nous comme l’écrit si bien le poète Khalil Gibran :

« Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas. »

  • remplacer par « je t’aime » et offrir un hug (câlin/étreinte) : ainsi, pas de connotation d’étiquette (« tu es… ») et on exprime nos émotions de parents.
  • la jouer minimaliste en déposant un bisou sur la joue (+ option câlin).
  • s’entendre sur un code secret ou un langage des signes, voire utiliser une langue morte ou un check (pas un chèque, hein, on n’achète pas l’affection !).
  • on peut aussi s’enquérir du besoin de l’enfant : « As-tu besoin de recevoir un signe d’amour de ma part, mon grand ? ». Si oui, appuie sur la touche 1 et choisis ton signe préféré !
  • évoquer la honte et le besoin insatisfait qui motive les réactions de moquerie des autres.
  • évoquer la capacité à ne pas être touché par le jugement des autres en comprenant justement que leurs réactions sont issues d’une forme d’envie refoulée ou de nostalgie ?

Bref, c’est un riche sujet qui peut se traiter avec différents points de vue…ou en s’appuyant sur un livre accessible dès 3 ans (car il n’est jamais trop tôt pour préparer le terrain) : Bonjour mon petit coeur

71IZ+tZonpL

« Bonjour mon petit coeur » met en scène une famille de hamsters. Lola, la petite fille, est confrontée aux moqueries de Lulu qui vient d’apprendre que les parents de Lola l’appelle « mon bébé, mon petit coeur ou ma petite fée ». Blessée par cette attaque déloyale, Lola va mener son enquête sur les petits noms. Un agent de la circulation lui confiera que le sien était « mon gentil poussin » (étonnamment son manteau est jaune), le boulanger avouera que c’était « ma petite boule de pain »,…tout le monde semble avoir un petit nom mais…la mauvaise humeur persiste à l’évocation des viles frondes verbales de ses copines d’école. Devant ses parents, Lola tente de résister en contredisant la véracité des petits noms : « je ne suis plus un bébé, je suis une géante ! » Je ne suis pas une fée, je suis une sorcière ! ». Mais Lola craque quand elle entend « Que se passe-t-il, mon petit coeur ? » Oui, « le petit coeur, c’est moi ! »

FullSizeRender

Le lendemain, dans la cour, Lulu s’excuse : « pardon pour hier. J’étais jalouse. Chez moi, on ne dit pas des mots comme ça. » Lola compatis. Mais Lulu a une excellente nouvelle : elle a discuté avec ses parents qui vont maintenant l’appeler « mon bébé, mon petit coeur ou ma petite fée. ». Lola commence par bouder « Ces noms sont à moi, rien qu’à moi ! » avant de comprendre qu’ils sont à tout le monde et ont le pouvoir de rendre heureux. Bonheur partagé !

IMG_9159

Cet album est amusant et touchant. Il permet d’aborder avec les enfants les thèmes des moqueries (et des émotions/besoins qui s’y cachent), de l’amour inconditionnel et du bonheur. Il suggère aussi avec finesse que les petits noms sont susceptibles d’influencer les choix des enfants, comme une sorte de prophétie auto-réalisatrice. Intéressant donc !

Qu’en pensez-vous ?

Quel(s) petit(s) nom(s) aviez-vous (ou avez-vous toujours ) ? Quel(s) petit(s) nom(s) donnez-vous à vos enfants ? Est-ce une habitude que vous avez avec votre entourage également ?

 

« Bonjour mon petit coeur » de Carl Norac & Claude K. Dubois est disponible sur :

 

Prix : 5€

18 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *