Neurosciences : L’immense pouvoir des câlins !

Le pouvoir des câlins

vivre heureux avec son enfant Catherine GueguenDans son livre « vivre heureux avec son enfant », Catherine Gueguen nous donne deux excellents arguments pour multiplier les câlins quel que soit l’âge : ils provoquent la sécrétion de molécules du bien-être et participent au bon développement du cerveau des enfants.

Explication :

 

Pendant les moments d’intimité entre deux personnes, les molécules suivantes sont sécrétées :

  • l’ocytocine
  • la dopamine
  • des endorphines
  • la serotonine

Ce cocktail magique contribue à notre bien-être et alimente un cercle vertueux qui mène :

  • à une diminution du stress
  • au développement de l’empathie
  • à une augmentation de la confiance
  • au renforcement de l’attachement
  • à la croissance de l’affection réciproque

Mieux ! Les câlins et autres contacts affectueux développent le cerveau des enfants et font notamment maturer le cortex préfrontal, zone essentielle du cerveau.

Le tableau suivant résume les bienfaits du maternage :

les-bienfaits-des-calins

 

Alors ? Convaincu ?

 

Pour finir en beauté :

Un texte

La psychothérapeute Virginia Satir affirme que :

« Nous avons besoin de 4 câlins par jour pour survivre.

Nous avons besoin de 8 câlins par jour pour fonctionner.

Nous avons besoin de 12 étreintes par jour pour grandir. »

Une vidéo

Quand on demande à des personnes (familles, amis, colocataires) de se prendre dans les bras pendant 4 minutes, c’est toute la beauté de la bienveillance et de l’amour qui rayonne. Quelle émotion !

 

 PS : si vous souhaitez devenir Docteur ès Câlins, je vous conseille la lecture du livre de Celine Riviere : la câlinothérapie (une prescription pour le bonheur).La câlinothérapie

Source : « vivre heureux avec son enfant » de Catherine Gueguen

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂