Les vertus de la pleine conscience pour les enfants

les-vertus-de-la-pleine-conscience-pour-les-enfants

La pleine conscience est naturelle chez les êtres humains mais nous ne sommes capables de la pratiquer que quelques secondes. Heureusement, avec un peu d’entrainement, nous pouvons rapidement progresser. Le grand intérêt de cette pratique est de pouvoir revenir dans le moment présent et de ne pas se retrouver submergé par nos émotions (tristesse, colère, peur,…) ou nos pensées parasites (les doutes, les auto-dévalorisations, les inquiétudes, …). Parallèlement, elle nous donne la possibilité de sublimer les expériences agréables en nous concentrant sur les émotions positives. Nous devenons observateur attentif de ce qui se passe en nous et à l’extérieur et générons des souvenirs sains qui alimentent les processus inconscients.

Pour les enfants, la pratique régulière de la pleine conscience renforcera l’estime de soi, la capacité à se concentrer, développera l’empathie ou encore l’intelligence émotionnelle, fera baisser le niveau de stress (le stress crée de nombreux dommages au niveau des neurones),…

 

Voyons maintenant ce que les neurosciences nous révèlent à propos de la pratique de la pleine conscience.

 

Les bienfaits de la pleine conscience selon les neurosciences

Rick Hanson, auteur du célèbre livre « Le Cerveau de Bouddha » nous explique que la pratique régulière de la pleine conscience permet :

– d’épaissir les couches corticales dans des régions cérébrales qui contrôlent l’attention.

– d’augmenter les connexions neuronales dans l‘insula, une région du cerveau associée à la conscience de soi et à l’empathie.

– de stimuler l’activation relative du cortex préfrontal gauche qui contribue à contrôler et réduire les émotions négatives.

– de renforcer le système immunitaire.

– de réduire l’impact de la douleur.

– de modifier la structure même de l’ADN.

 

Comment pratiquer la pleine conscience ?

Si vous voulez enseigner la pleine conscience à votre enfant, initiez-vous également. Vous lui donnerez ainsi l’exemple (voir les neurones miroirs) et améliorerez votre niveau de bien-être personnel.

 

Les questions

Une série de questions peuvent aider l’enfant à pratiquer la pleine conscience tout au long de la journée. Il se les appropriera progressivement :

– comment te sens-tu ?

– à quel endroit de ton corps ressens-tu une sensation ?

– quelle est la pensée ou l’image qui a déclenché cette émotion selon toi ?

– as-tu remarqué la forme et la texture de ce grain de raisin ? Quel goût a-t-il selon toi ?

– as-tu conscience que tu respires ? ta respiration est-elle profonde ?

– et si on comptait le nombre d’inspirations et de respirations que nous faisons en une minute ?

– as-tu remarqué tout ce que peuvent faire tes mains ?

– si tu fermes les yeux, qu’entends-tu ? sens-tu le vent qui caresse ta peau ?

– sens-tu l’air qui rentre dans tes narines et remplit tes poumons ? ça te chatouille le bout du nez ?

– le poids de ton corps repose sur tes deux pieds posés sur le sol, tu te rends compte ?

 

Les expériences de pleine conscience

Au plus on s’exerce à la pleine conscience, au plus l’attention se développe.

  • à table, vous pouvez par exemple poser votre fourchette entre chaque bouchée, mastiquer longtemps les aliments pour en déguster toutes les saveurs et en ressentir les textures. Interrogez votre enfant sur la sensation de faim qui s’estompe, les saveurs, les sensations qu’il ressent, le poids de son corps sur la chaise.
  • lorsque vous prenez votre enfant dans vos bras, respirez 3 fois afin de revenir dans le moment présent. Les câlins seront encore plus bénéfiques !
  • faites l’exercice du raisin sec : donnez un raisin sec et demandez à votre enfant de se concentrer sur lui comme s’il le découvrait pour la première fois. Dites-lui de regarder chacun de ses replis, de le toucher du bout des doigt pour ressentir sa texture. Enfin, invitez le à déguster lentement, toujours en pleine conscience.

La méditation pleine conscience

La méditation est un exercice plus long de pleine conscience. Les séances durent entre 5 et 10 minutes par jour idéalement. Mon fils choisit un thème et nous diffusons une méditation guidée issue d’un des livres que je vais vous présenter.

C’est le CD du livre « Méditer jour après jour » de Christophe André qui a donné envie à mon fils de pratiquer la méditation pleine conscience avec moi.

Je lui ai ensuite rapidement fait écouter « Sage et attentif comme une grenouille » d’Eline Snel et il a adoré !

Dernièrement, nous avons testé la méditation via l’application Petit Bambou. Il a beaucoup aimé. L’avantage est que la méditation « embarquée » sur un smartphone se pratique partout.

 

Pour tester la méditation

Je vous conseille de tester la méditation sans attendre.

Sage et attentif comme une grenouille :

 

Et nous testons bientôt celle-ci :

 

Références :

Sage et attentif comme une grenouille 

Un coeur tranquille et sage

 

Méditer jour après jour.

Un commentaire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂