Speech : le jeu pour développer l’imagination et le langage des enfants

Je vous présente aujourd’hui Speech : le jeu qui se la raconte !

Il peut se jouer de 3 à 12 joueurs, à partir de 8 ans.

Au-delà du jeu, extrêmement simple, rapide et divertissant, je vous invite à découvrir les ressources éducatives qu’il nous offre. Une mine d’or !

IMG_7465

La boite en fer de Speech contient 60 cartes imprimées recto-verso et 3 cartes règles.

Voici un exemple de scénario de jeu intitulé « Alors raconte ! » :

Le « meneur » prend les 5 premières cartes de la pile sans les regarder et les empile devant devant lui. Il va devoir inventer une histoire (une aventure, une anecdote, une info,…) d’au moins une minute à l’aide de 5 images qu’il découvrira au fur et à mesure. Puis c’est au tour de son adversaire.

Quatre modes de jeu sont ainsi exposés. De quoi varier les plaisirs !

IMG_7464

Les ressources de Speech

Ce jeu permet de développer de nombreuses compétences chez l’enfant :

  • la chronologie des évènements
  • le repérage dans l’espace
  • le vocabulaire
  • la narration
  • l’imagination
  • l’improvisation
  • la communication en général
  • l’organisation et le sens des pensées
  • la gestion du stress (liée au timing)
  • l’intelligence émotionnelle avec des personnages fictifs
  • l’humour

Ce jeu est aussi l’occasion, dans un environnement ludique, d’aborder les questionnements des enfants en s’appuyant sur leur imagination et la capacité à se dissocier.

Voyons quelques variantes.

Les variantes ludo-éducatives

Voici quelques idées de variantes ludo-éduactives :

  • reconnaître et nommer les émotions : « quelle carte se rapproche le plus de ce que tu ressens actuellement ? Sais-tu de quelle émotion il s’agit ? »
    IMG_7470
  • créer des séquences visuelles pour, par exemple, faire disparaitre la peur du noir ou des monstres : « il était une fois un monsieur qui avait très peur des monstres/du noir. Quand un jour, il se rendit compte qu’il pouvait invoquer une fée qui s’appelait « Booh ». Il lui demanda de lui venir en aide. Elle lança un sort et transforma le monstre en cochon. Depuis, la fée veille sur les nuits du monsieur et il sait qu’elle sera toujours à ses côtés. Ça le rend heureux ! ».
  • IMG_7468
  • apprendre à résoudre les conflits en inventant un scénario avec une issue non-violente. « Selon toi, pourquoi ces gens se disputent ? Penses-tu qu’ils soient sur la bonne voie pour trouver une solution ? Plutôt que de crier, ne devrait-il pas parler tranquillement ? Comment pourrait-il s’exprimer sans s’accuser ? Que leur conseillerais-tu ? Que ressentent-ils à ton avis ? »

IMG_7471

  • orienter volontairement son attention sur des éléments positifs : l’amour, les souvenirs agréables , les vacances à venir, la météo intérieure, etc.

IMG_7472

Note : même s’il s’agit d’imaginaire, je vous conseille de retirer les images à connotation « violente » : mitraillette, couteau. Il y en a 2 ou 3. A moins que vous ne désiriez discuter de ce sujet avec votre enfant.

 

Speech est disponible sur :

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂