La richesse du langage que nous tenons à nos enfants contribue au développement de leur cerveau

Au plus un enfant entend de mots différents dès son plus jeune âge, au plus ses capacités cognitives et son intelligence se développeront, lui donnant plus de chances de succès pour l’avenir.

Le reportage diffusé ici traite de la population américaine et part de l’observation d’enfants issus de milieux socio-économiques variés.

Notez que les enfants ne sont pas encore scolarisés et que cela suggère donc que  les efforts devront être consentis par les parents et les structures autour de la petite enfance.

En tant que parents, nous devons faire notre possible pour exposer nos enfants à un vocabulaire riche et varié même s’ils ne peuvent pas encore nous répondre. Les aires de leur cerveau dédiées au langage augmenteront plus vite.

Dans cette optique, voici ce que nous pouvons faire :

– nous adresser régulièrement à notre enfant en employant un vocabulaire « normal » et en variant les intonations pour renforcer l’émotion (qui,on le sait, favorise la mémorisation et l’engagement).

– prendre garde à notre manière de nous exprimer quand il est à proximité.

– lui raconter des histoires (en empruntant des livres à la bibliothèque par exemple).

– lui diffuser des CD audio ou des MP3 avec des histoires ou des comptines.

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *