La construction de l’estime de soi dès l’enfance

Je souhaitais partager avec vous cette vidéo de Christophe André à propos de l’estime de soi. Elle est remarquablement claire et empreinte d’un bon sens qui fait du bien à entendre. 

A retenir :

L’enfance

Ce qui construit l’estime de soi est d’abord l‘amour inconditionnel des parents.

  • A cet âge, l’enfant doit se sentir en sécurité et tenter de nouvelles expériences sans appréhender la réprimande ou la critique de ses parents.
  • Les réussites de l’enfant étaient-elles valorisées ?
  • Quel était le comportement des parents ? Etaient-ils dans la crainte du jugement social ? dans la peur d’agir ?

 

Estime de soi haute et basse

Les personne à haute estime de soi n’ont pas peur d’agir. Elles savent que l’échec est normal.

Les personnes à basse estime de soi s’identifie à l’échec. Elles pensent que si elles échouent, elles sont nulles. Leur confiance en eux se dégrade progressivement.

 

Nous interprétons la réalité

C’est le discours intérieur qui nous mine. Nous interprétons négativement la réalité.

La dévalorisation est inutile.

 

Cessons de regarder la vie via le prisme des médias. La TV et l’image renvoyée par celle-ci nous trompent.

 

L’estime de soi n’est pas du narcissisme

Quand on progresse en estime de soi, on s’oublie au final. On se sent à sa place au milieu de nos semblables.

Nous sommes trop sévères avec nous même : soyons nos amis, soyons bienveillants et acceptons nos imperfections.

 

Quelques suggestions pour avancer

  • Croyez en vous : soyez votre ami bienveillant
  • Maitrisez vos pensées
  • Ne vous comparez pas
  • Suivez votre voie et avancez à votre rythme
  • Eloignez-vous des sources toxiques : elles brouillent votre clairvoyance
  • Avancez étape après étape, pas après pas, en vous concentrant sur le moment présent
  • donnez-vous le droit de faire des erreurs et apprenez au fur et à mesure

 

En tant que parents :

  • Contrôlez vos peurs (et ne les exprimez pas) car elles sont contagieuses
  • Faites confiance à vos enfants en leur laissant l’autonomie suffisante (les erreurs sont riches d’enseignements)
  • Valorisez les réussites
  • Ne critiquez pas, jugez le moins possible : ni vos enfants, ni qui que ce soit
  • Aimez et exprimez votre amour inconditionnellement (mais sans étouffer) : voir cet article sur le développement du cerveau
  • appuyez-vous sur l’humour (les messages passent beaucoup mieux)
  • lisez et encouragez vos enfants à le faire (voir cet article)

 

Ce qui est étonnant avec l’éducation est qu’au final, nous pouvons progresser de génération en génération en prenant conscience des points d’amélioration par rapport à l’éducation que nos propres parents nous ont donné.

Prendre conscience…et agir.

Méfions-nous de nos pensées erronées et de nos craintes infondées.

D’autant que notre inconscient interprète nos craintes comme des objectifs !!!

Apprenons à viser le meilleur et ne pas essayer d’éviter le pire.

 

Lectures conseillées :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂