Jouer à l’extérieur augmente la concentration et diminue les risques d’hyperactivité chez les enfants

Je partage avec vous une information que je viens de lire dans le magazine Psychologie Positive novembre/décembre. Elle concerne l’hyperactivité et la concentration des enfants.

Des chercheurs canadiens et norvégiens ont suivi le comportement de plus de 500 enfants de la crèche à l’entrée à l’école en interrogeant les personnes à leur contact (assistante maternelle, enseignants,…) relativement aux symptômes des troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Il s’est avéré que les enfants qui avaient passé le plus temps en plein air avant 4 ans étaient moins hyperactifs et parvenaient à mieux se concentrer ensuite.

Cet effet se prolonge dans le temps.

Moralité : luttons contre la sédentarité et permettons aux enfants d’explorer et de s’amuser à l’extérieur le plus souvent possible. Et si c’est en côtoyant la nature, c’est encore mieux comme l’avions vu dans cet article.

Il y a d’ailleurs un autre point à noter sur le fait de sortir de chez soi : pour les adultes, des études ont montré que cela rendait plus optimiste.

 

Etude : « Time spent outdoors during preschool : link with children’s cognitive and behavioral development », journal of environmental psychology 2017 vol 52

EnregistrerEnregistrer

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *