Exercice de gentillesse : les voeux généreux

Exercice de gentillesse _ les voeux

Nous avons l’habitude d’envoyer des voeux au début de chaque année et nous ressentons souvent une sorte de bouffée de bien-être et d’optimisme quand nous y mettons du coeur et de la sincérité.

Susan Kaiser Greenland, dans « un coeur tranquille et sage » propose de transformer cette coutume en activité régulière autour de la pleine conscience et de la gentillesse.

Je vous invite à découvrir cet exercice profondément humain à pratiquer seul ou en groupe. Je suis très fan !

  • Demandez aux enfants de s’envoyer des intentions amicales entre eux.

« je souhaite que tu sois heureux, que tu t’amuses, que tu sois en bonne santé, que tu sois en sécurité et ta famille aussi, etc. ».

 

  • Proposez-leur de choisir un ami ou un membre de la famille qui se trouve dans la pièce et d’envoyer en silence des voeux généreux vers cette personne.

Par exemple : « Papa, je veux que tu sois heureux, que tu te sentes aimé, que tu fasses ce qui te plait, que tu rentres plus tôt du travail pour jouer avec moi, que tu sois en sécurité et apaisé,… »

 

  • Maintenant, invitez-les à envoyer des voeux généreux à des personnes non présentes, y compris à des inconnus.

Par exemple : « j’espère que vous êtes heureux, que vous êtes en bonne santé, que vous ne souffrirez jamais, … »

Susan Kaiser Greenland suggère même d’envoyer des voeux de gentillesse aux gens que les enfants n’apprécient pas.

 

  • Enfin, dites aux enfants de s’envoyer des voeux à eux-mêmes en silence.

 

Mon avis :

Cet exercice entraine à l’espoir, à la gentillesse, à l’empathie, à l’optimisme, à la compassion et renforce les liens sociaux et l’estime de soi. De plus, il permet aux enfants de changer volontairement le contenu de leurs pensées en adressant par exemple des voeux à des inconnus ou à des personnes qui les agacent.

On peut aisément imaginer une version écrite de ces voeux généreux. Les enfants écriraient leurs voeux bienveillants et les garderaient dans une enveloppe spéciale (qu’ils pourraient poster s’ils le souhaitent).

 

J’en profite pour vous adresser mes voeux :

Je vous souhaite d’être heureux, en sécurité, entouré de vos proches, de poursuivre des buts qui ont du sens pour vous. J’espère contribuer humblement à vous aider à avancer.

Merci d’être là.

 

Source :

« Un coeur tranquille et sage » de SusanKaiser Greenland est disponible sur Amazon.fr.

un coeur tranquille et sage
Commander sur Amazon.fr
7 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *