Un enfant qui ne s’endort pas : comment faire ? Isabelle Filliozat nous répond.

Isabelle Filliozat nous donne de précieux conseils en vidéo pour l’endormissement des enfants.

Retenons que :

  • Tenter d’endormir de force un enfant ne fonctionne pas. Au contraire, la situation va s’aggraver.
  • Cherchons les causes æpossibles de problèmes de sommeil : changements importants dans la vie de l’enfant, traumatismes,…. Un suivi et une approche pour verbaliser les émotions seront alors nécessaires.
  • Nous ne devons pas nous formaliser si l’heure du coucher prévue est dépassée.
  • Observons l’enfant, voyons à quel moment il montre les premiers signes de fatigue (en se touchant le visage par exemple). A ce moment, débutons le rituel du coucher en toute sérénité.
  • Les enfants n’ont pas tous les mêmes besoins en heures de sommeil ni le même rythme. Il est donc essentiel de jouer les cartes de la flexibilité et de la bienveillance. Ne rajoutons pas de stress et ne nous sentons pas visés si l’enfant ne veut (ou peut) pas dormir.
  • Assurons-nous cependant que le rituel du coucher est adapté (lumières de faible intensité, gratitude, voix douce, gestes lents, repas suffisamment tôt pour que la digestion n’entrave pas le sommeil ) et évitons les écrans.

Je vous invite à lire ces lignes issues d’un récent article à propos du rituel du coucher :

– il s’agit d’un rituel qui sécurise l’enfant car il le connait et il aura participé à son élaboration.

– soyez attentif aux signes de fatigue de votre enfant et n’hésitez pas à changer votre organisation afin de vous adapter à son rythme circadien. Car si l’enfant loupe un train de sommeil, vous devrez attendre le prochain…

– le rituel est constitué ainsi :

1) avant le repas : préparez la journée du lendemain : habits, matériels, goûter. Faites participer l’enfant afin qu’il soit encore plus serein.

2) après le repas : brossage des dents, lavage des mains, etc.

3) activités courtes hors du lit : lire un livre ou encore colorier.

4) activités dans le lit : lisez une histoire avec votre enfant.

Vous trouverez dans l’article en question un compte à rebours efficace.

 

Notez qu’Isabelle Filliozat propose une excellente formation vidéo à la parentalité positive sur le site weelearn (le lien est ici).

5 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂