Dormir sans larmes : la nouvelle bible du sommeil des enfants de 0 à 6 ans

Les Editions Les Arènes m’ont récemment envoyé le livre »Dormir sans larmes » du Docteur Rosa Jové.

Cet ouvrage va probablement s’imposer comme une référence du sujet pour plusieurs raisons :

  • il s’appuie sur les sciences pour détailler le processus du sommeil, l’évolution de l’enfant et les interactions biochimiques et psychologiques en jeu
  • il est bienveillant envers les parents et les enfants (inutile de vouloir « dresser » un enfant au sommeil…)
  • il est clair et complet malgré la complexité initiale de certains principes
  • il soulage les parents en recadrant les attentes irréxalistes ou en apportant des réponses concrètes aux idées reçues (et aux avis des « experts » en tout genre).
  • il indique dans quelle mesure et à quel moment une aide médicale extérieure est nécessaire (via un pédiatre par exemple)

Les explications sur les différents cas possibles, les contre-indications (médicaments…) et le fonctionnement du sommeil occupent d’ailleurs 3/4 du livre. Le dernier quart est réservé aux « solutions » concrètes et pragmatiques. Cette façon de procéder est rigoureuse, sécurisante et logique car il n’y aucune recette universelle. Il est bon de le rappeler.

 

Bref, ce livre éclaire et accompagne les parents, qu’ils soient jeunes ou pas, apportant même des éléments de réflexion et d’action sur le passé de chacun.

Essentiel.

Quelques citations :

« En règle générale, on ne constate aucune différence de croissance entre un enfant gros dormeur et un petit dormeur. En revanche, ce qui peut affecter la croissance d’un enfant, c’est le stress : »la sécrétion excessive des hormones de stress dans les premières années de la vie peut finir par provoquer inhibition de l’hormone de croissance. » Alors n’écoutez pas les phrases alarmistes, et, quoi qu’il en soit, n’imposez pas à votre enfant des méthodes pour dormir qui risqueraient de le stresser. »

 

« Le sein a, en lui-même, un effet relaxant sur le bébé. D’abord, il s’agit d’un objet que l’on peut sucer – et la succion, nous l’avons dit, est pour les bébés quelque chose de fondamental, elle sert à tout, entre autres à se calmer et à se consoler. L’enfant ainsi détendu, calmé, consolé, trouvera plus facilement le sommeil. […] Par ailleurs, le contact peau contre peau qui s’établit quand l’enfant est au sein, la possibilité qu’il a à ces moments-là d’écouter battre le coeur de sa mère, de respirer son odeur, de la sentir proche : tout cela favorise la détente et le sommeil. »

 

« Les réveils immédiats s’expliquent par le fait qu’en s’endormant, les enfants de plus de 7 mois passent d’abord par des phases de sommeil très léger, dont ils se réveillent très facilement : ils sentent immédiatement le changement quand on les couche dans leur berceau. Donc, soit on attend qu’ils arrivent en phase de sommeil profond, soit on les couche là où ils ne remarqueront pas trop le changement.Les enfants sont des êtres sociaux, et parfois, ils dorment mieux dans la rumeur des activités habituelles de la maison qu’isolés dans une chambre éloignée. »

 

« La pratique du cododo, ou sommeil partagé, bénéficie autant à la mère qu’à l’enfant. Il permet à tous les deux de se rendormir rapidement après un réveil nocturne. Cela permet aussi au bébé de se synchroniser avec la mère et de passer plus facilement d’un stade de sommeil à l’autre. »

 

« Certaines études indiquent qu’il n’y a pas de différence entre le « laisser pleurer » et le « laisser pleurer en suivant un tableau ». Les différences de résultats n’apparaissent qu’en fonction  de l’âge : plus les bébés sont jeunes, plus le choc émotionnel est fort et plus les résultats se feront sentir. »

 

Présentation officielle 

La bible du sommeil des enfants, un best-seller en Espagne.

Le sommeil des bébés est un problème pour beaucoup de parents. Pourtant, dormir est un processus naturel. Et si les méthodes préconisées étaient contre-productives ?

Ce livre propose une approche totalement nouvelle du sommeil des enfants.
Oubliez tout ce que vous saviez :
• Non, les bébés n’ont pas besoin « d’apprendre à dormir », ils naissent en sachant comment faire.
• Les règles et les méthodes disciplinaires conduisent à mal interpréter les signaux de l’enfant et à briser
un processus physiologique naturel.
• Laisser pleurer un bébé présente un véritable danger pour son cerveau, qui sécrète de l’adrénaline et d’autres substances en réponse au stress.

Rassurant et chaleureux, ce livre vous permet de comprendre le sommeil des tout-petits et de l’accompagner avec bienveillance.
En fin d’ouvrage, le Dr Rosa Jové propose un « Petit guide pour les parents désespérés » avec des solutions simples et pratiques pour faire face aux difficultés.

La promesse de nuits calmes pour les enfants… et leurs parents

« Dormir sans larmes : les découverte de la science du sommeil de 0 à 6 ans » de Dr Rosa Jové est disponible sur :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂