Décrire au lieu de complimenter : une astuce pour accélérer l’apprentissage des enfants et augmenter leur joie

« C’est seulement quand je décrivais son travail, en détail que je pouvais voir dans ses yeux un regard de contentement, du genre : « Ça alors ! Est-ce que j’ai fait tout ça ? » (extrait de « Parents épanouis, enfants épanouis »)

Les enfants (comme les adultes) ont besoin de s’entendre décrire ce qu’ils ont réalisé avec brio mais pas forcément de recevoir un compliment ou un jugement de valeur.

Alors nous pouvons remplacer les « bravo », « c’est bien » ou « tu es intelligent » par une observation poussée de ce qui nous satisfait ou nous charme dans ce que nous voyons.

Certes, c’est plus long mais quelle joie de se connecter ainsi à nos enfants et à mieux comprendre comment ils se développent et ce qui leur plait ! En plus, cette manière d’interagir avec eux booste leur apprentissage puisqu’ils ressentent plus d’émotions agréables, qui, on le sait, favorise la concentration et la mémorisation !

 

Voici quelques exemples :

« Oh, tu as peint cette eau avec un bleu particulier. C’est un vrai plaisir pour les yeux ».

« J’aime la façon dont tu as tracé ces lignes en forme de zigzag. »

« Cette construction me fait penser au pont de Brooklyn. Ça fait voyager ! »

« Tu as dû passer beaucoup de temps à faire tous ces petits points pour représenter la barbe du monsieur. On dirait Papa quand il oublie de se raser ! »

« J’ai vu que tu as freiné pour respecter le stop. Tu as compris les règles de sécurité ! »

« Je constate que les boucles de tes ailes sont à la même hauteur sur toute la ligne d’écriture. »

 

Pour résumer, au lieu de complimenter, nous pouvons :

  • Décrire ce que nous voyons dans le détail : « je vois… »
  • Poser des questions de curiosité « Comment as-tu fait pour… »
  • Remercier pour ce qui a été fait (en décrivant ce que nous apprécions) « merci pour… »
  • Dire « j’aime ceci », « j’apprécie cela »,…

L’enfant sera encore plus motivé pour reproduire le comportement et les actions que nous avons remarqués.

C’est le principe du renforcement positif.

 

Mais attention, c’est très très efficace.

Voici un exemple en BD avec de l’humour à l’intérieur 🙂

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂