Chronique : Le petit ogre veut aller à l’école

le petit ogre veut aller à l'école

« Il était une fois un petit ogre qui ne mangeait jamais d’enfants. Pourtant ses parents en mangeaient. Quand ils avaient fini d’en dévorer quelques-uns, ils ne pensaient en digérant qu’à ceux qu’ils mangeraient le lendemain.

Ah, ça n’était pas drôle pour le petit ogre ! Ses parents ne jouaient jamais avec lui, ils n’avaient jamais d’histoires à lui raconter. Chez lui, ça ne sentait jamais la tarte aux pommes ni le riz au lait ni le clafoutis. Ça sentait la chair fraîche et l’ennui. »

C’est ainsi que commence « le petit ogre veut aller à l’école ». Et cette histoire est vraiment une réussite pour illustrer les vertus de l’apprentissage, de la lecture, du jeu et d’une éducation bienveillante.

En effet, un évènement va transformer littéralement la vie de cette famille.

Pour s’occuper, petit ogre avait pris l’habitude de venir observer avec envie les enfants qui jouaient après l’école. Un jour, il tomba sur un livre oublié par un enfant pressé : un livre avec des images et plein de petits signes noirs. Frustré de ne pas pouvoir le déchiffrer, petit ogre va convaincre ses parents de l’inscrire à l’école afin d’apprendre à lire.

L’engouement de leur enfant est tel que ses parents vont à leur tour se passionner pour les histoires lues par petit ogre. Ils vont même se civiliser et cesser de dévorer des humains au profit des livres et de délicieux plats cuisinés !

 

IMG_6887

Ce livre s’adresse à la fois aux enfants de grande section (en lecture du soir par exemple) et aux enfants de primaire (CP, CE1, CE2)

Il permet d’attiser la curiosité des enfants pour la lecturede motiver pour l’apprentissage et de présenter l’école sous un angle positif.

Le message que j’apprécie particulièrement est que les histoires présentes dans les livres sont capables de transformer les plus horribles ogres en êtres civilisés et bienveillants. C’est d’ailleurs l’occasion d’aborder le sujet de la gestion émotionnelle.

Par rapport à l’intelligence sociale et la vie en communauté, j’ai noté cette réplique de papa ogre : « Quand on connait [les enfants], ça nous coupe l’appétit. » qui peut se discuter ainsi avec nos enfants : « on ne peut faire de mal aux personnes que l’on apprend à connaitre ». Une vraie leçon !

IMG_6888

La morale de ce livre peut se résumer admirablement par la citation de Nelson Mandela :

L’éducation est notre arme la plus puissante pour changer le monde.

 

Bref, j’aime !

 

« Le petit ogre veut aller à l’école » de Marie-Agnès Gaudrat et David Parkins est disponible sur

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *