Mon avis sur le reportage « 1 an dans la peau d’un bébé » (M6)

1-an-dans-la-peau-d-un-bebe-un-documentaire-etonnant-diffuse-sur-M6

Je suppose que, comme moi, certains d’entre vous l’ont vu, ou en ont au moins entendu parler. Je voudrais aujourd’hui vous donner mon point de vue sur ce reportage.

Petit rappel et présentation de l’émission pour ceux qui l’auraient loupée :

(Vous pouvez également voir ou revoir l’émission ici)

« 1 an dans la peau d’un bébé » nous présente la première année de notre vie, nous expliquant comment est notre vue, notre cerveau et son fonctionnement, mais aussi ce qui évolue, change et se manifeste en nous.

La suite « 1 an dans la peau d’un bébé vu par les parents » aborde le point de vue des jeunes parents.

(Source : reportage "1 an dans la peau d'un bébé" - M6)
(Source : reportage « 1 an dans la peau d’un bébé » – M6)

(Source : reportage « 1 an dans la peau d’un bébé » – M6)

Des points très positifs, une agréable surprise, quelques points à améliorer ou à développer, détails :

On suit donc une petite fille, Mathilde, durant sa première année de vie. Déjà, j’ai trouvé dommage de ne suivre qu’un enfant, pourquoi pas au moins deux : un garçon et une fille ? J’ai également été attristée de voir sa soeur jumelle autant mise de côté.

Dans ce reportage, Audrey Lamy a prêté sa voix à la petite Mathilde, je trouve que c’était inutile puisqu’un bébé ne parle pas, et nous n’avons aucun moyen de savoir ce qu’il pense. Superflu, donc. Peut être était-ce pour une question de rythme, je ne sais pas.

En revanche, j’ai beaucoup apprécié l’approche scientifique de la chose : on apprend beaucoup sur le développement du cerveau, de la vue et des organes qui s’opère lors de notre première année de vie. Ce sont des choses importantes à savoir lorsque l’on recherche à répondre aux besoins de notre enfant, je pense.

Et, ô joie ! Que ça fait plaisir d’entendre que le stress n’est pas anodin pour un bébé, qu’il est important de le rassurer et d’être complice avec lui et que trop de stress produit une surproduction de cortisone qui peut avoir pour conséquences des troubles de l’humeur, de l’anxiété voire de la dépression. On nous parle de la faculté du bébé à ressentir nos émotions même cachées, cela grâce aux neurones miroir.
Est également abordée l’ocytocine, l’hormone de bonheur, qui est liée à la confiance en soi, à la mise en place de relations sociales, et indispensable à l’attachement et aux liens qui se créés entre l’enfant et le parents. Elle permet aussi d’être empathique. Elle est se libère lors de moment heureux partagés avec des personnes proches (parents, frère/soeurs).
On nous parle également de la dopamine, secrétée lors d’encouragements, qui provoque une envie de vivre, un enthousiasme et du dynamisme, poussant l’enfant à progresser et à trouver confiance en soi et motivation. Mais aussi de l’importance du jeu dans le développement de l’enfant.

Petit bémol cependant concernant l’alimentation et l’allaitement :

Réveiller un bébé qui dort pour le nourrir, sauf prématuré ou faible poids, c’est ne pas respecter son rythme ni ses besoins. S’il dort c’est qu’il n’a pas faim mais qu’il a besoin de dormir. En plus, il est expliqué que le sommeil est la période où le bébé grandit le plus (hormone de croissance) et enregistre ce qu’il a apprit durant son temps d’éveil, drôle de contradiction..

Dire que lait n’est pas suffisant à partir de 4 mois, c’est contredire les études actuelles. En effet, le lait est l’aliment principal jusqu’à 12 mois (qu’il soit maternel ou maternisé) : voir études de l’OMS ou encore celle de la Leche League.
Enfin, je trouve dommage de voir une maman allaitante donner une sucette et le biberon à son nouveau né, risquant ainsi une confusion sein/tétine, sans relayer l’information aux mamans qui regardent l’émission et pourrait donc penser que c’est tout à fait réalisable sans risque. Attention, je ne néglige pas le fait que cette maman ait eu deux bébés à nourrir, peut être un manque d’informations, mais surtout elle a allaité les premiers mois ses deux enfants et ça c’est génial de l’avoir fait mais surtout de l’avoir montré !

Très choquée par le passage où le bébé doit « se détacher du sein » à quelques mois, alors que le sevrage naturel à lieu bien plus tard, quand l’enfant est prêt et le fait alors de lui-même.

Je suis en revanche très heureuse de voir que les bienfaits du lait maternel soient mis en avant, mais une maman qui donne le biberon avec amour me va très bien aussi 🙂

Heureuse également de voir cette petite fille faire ses premiers pas pieds nus dans l’herbe ! 🙂 un point à développer, selon moi.
Je n’ai pas vu de trotteur non plus (ouf !) et on a même pu apercevoir des portes-bébé physiologiques !

(Source : reportage "1 an dans la peau d'un bébé" - M6)
(Source : reportage « 1 an dans la peau d’un bébé » – M6)

(Source : reportage « 1 an dans la peau d’un bébé » – M6)

Sympathique petit passage sur l’importance de pratiquer des activités en famille, sur l’importance du lien entre parent-enfant, sur les changements dans la vie de couple.

Et quel chance de voir Catherine Gueguen nous donner quelques explications.

Voilà, voilà, en espérant vous avoir apporté un petit plus à ce reportage qui fut une agréable surprise pour moi 🙂 n’oubliez pas que les meilleurs parents sont ceux qui s’écoutent et qui écoutent leurs enfants, donc peu importe toutes ses informations, prenez ce qui vous semble le meilleur, renseignez vous et faites au mieux ! Soyez heureux 🙂

Laétitia.

6 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *