Astuce : fabriquer un attrape-rêves pour se débarrasser des cauchemars des enfants

L’ attrape-rêves est un objet artisanal d’origine ojibwé (appelé asubakatchin ou bawajige nagwaagan dans cette langue) composé d’un cerceau, et d’un réseau de fils en forme de filet. Selon la croyance populaire, le capteur de rêve empêche les mauvais rêves d’envahir le sommeil de celui qui le possède. Plus précisément et culturellement, ces capteurs de rêves sont accrochés du côté où le soleil se lève, afin que la lumière du jour puisse détruire les mauvais rêves qui se sont installés dans les perles et les fils de la toile.

Et si nous en confectionnons un avec les enfants ? 🙂

Pour cela, je vous invite à suivre les indications de Gilles Diederichs dans son livre « 100 activités avec papa« .

 

Pour compléter, voici un tuto d’Arnaud avec une méthode légèrement différente. Mais libre à vous d’improviser. 🙂

 Analyse :

L’intérêt de confectionner cet artefact (au lieu de l’acheter tout fait) est que l’enfant est acteur et apprend ainsi à produire des outils personnalisés (réels ou psychologiques) pour  s’apaiser, renforcer sa confiance et se libérer de ses peurs/inquiétudes . L’effet placebo (scientifique) est renforcé par un pan spirituel, source d’épanouissement comme cela a été démontré dans une étude relatée ici.

 

Source :

Attrape rêve sur wikipedia

« 100 activités avec mon papa » de Gilles Diederichs

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *