Pour apaiser la colère, rugissons !

Rugir pour apaiser la colère ? Quelle drôle d’idée ! Et pourtant, une étude a démontré que les sons « primitifs » étaient plus efficaces que la simple verbalisation d’une émotion pour s’en libérer (si elle est désagréable) ou pour la faire durer (si elle est agréable).

En effet, des chercheurs ont mené une étude pendant laquelle ils ont observé les réactions cérébrales lorsque des sujets utilisaient des vocalisations et des phrases pour exprimer des émotions telles que la colère, la tristesse ou la joie. La réponse au niveau du cerveau s’est avérée plus rapide pour les son bruts qu’avec le langage.

La joie est l’émotion la plus vite ressentie tandis que la colère est celle qui retient l’attention le plus longtemps.

Cette particularité « instinctive »  serait un héritage de notre évolution que l’on retrouve chez les enfants qui ne sont pas encore dotés de langage.

Il est intéressant de s’interroger sur la possibilité de se réserver une salle insonorisé pour crier nos émotions. Attention, il ne s’agit pas de crier contre quelqu’un, mais simplement pour soi, en imitant par exemple un animal comme le lion ! 

Autre solution : s’octroyer 1 minute de défouloir pour vociférer comme des bêtes pour relâcher les tensions en famille !

 

Notez que l’étude n’a pas spécifié si le fait de crier dans sa tête produisait le même effet. A tester.

 

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *