A l’intérieur de moi : initiation aux émotions pour les tout-petits

 

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à parler des émotions aux enfants qui ne possèdent pas un cerveau suffisamment mature pour les gérer. C’est d’ailleurs un des effets d’une approche empathique de l’éducation : faciliter le développement du cerveau émotionnel. Le livre que je vous invite à découvrir aujourd’hui est idéal pour débuter cet apprentissage dès les premiers mois.

Les émotions sont utiles car elles révèlent la satisfaction ou l’insatisfaction de nos besoins. Les identifier, les accepter et les verbaliser permet donc de s’épanouir et même de renforcer notre sociabilité naturelle dès le plus jeune âge. Les étouffer ou les ignorer nous expose à des problèmes profonds d’estime de soi, d’incapacité au bonheur (par négligence de nos besoins)  et de souffrance. En effet, une émotions enfouie reste bloquée et risque à tout moment de « sortir » avec plus d’intensité. Et il a été démontré que la verbalisation permettait de diminuer l’affect des émotions désagréables.

Tous ces arguments concordent pour nous inciter à nous réconcilier en tant que parents avec nos propres émotions et à aider les enfants à en faire l’apprentissage dès que possible, et ce en commençant par leur en donner explicitement un droit à l’expression afin de les légitimer et les valoriser.

Aujourd’hui, je souhaitais vous présenter un ouvrage qui s’adresse aux enfants de moins de 36 mois : « A l’intérieur de moi » et qui s’impose comme un excellent point de départ pour l’apprentissage des émotions.

A l'intérieur de moi

Cet album a attiré mon attention car il est particulièrement adapté aux tout-petits :

  • pages cartonnées solides
  • dessins colorés et minimalistes basés sur des formes géométriques
  • texte limpide (avec des rimes, ce qui rajoute un attrait pour l’enfant et facilite la mémorisation)
  • Emo est un personnage attachant auquel les enfants peuvent s’identifier

Untitled design-17

On peut s’en servir de différentes manières en fonction de l’âge de l’enfant :

  • en ajustant le ton de la voix par rapport à l’émotion décrite (la voix est un vecteur émotionnel)
  • en gardant le livre sur nous pour que l’enfant montre l’émotion qu’il ressent à tout moment
  • en accompagnant la description du nom de l’émotion (qui n’apparait pas) dans un but d’acquisition du vocabulaire des émotions
  • en imitant les émotions sur chaque page (pour en ressentir les effets sur le corps même lorsqu’on fait semblant)
  • en évoquant des expériences de l’enfant relatives à chaque émotion
  • en jouant aux devinettes : « de quelle émotion s’agit-il sur cette page »
  • en créant une activité dessin/gommettes pour représenter les émotions sur le modèle du livre
  • en parlant des couleurs associées aux émotions (les couleurs ont un impact psychologique sur nous)

« A l’intérieur de moi » offre donc une multitude de possibilités. Au plus l’expérience de lecture sera riche et émotionnelle (justement!), au plus l’enfant s’en souviendra. Donc, faisons preuve d’imagination en utilisant ce joli support.

 

« A l’intérieur de moi. » d’Aurélie Gaud est disponible :

Prix : 12 €

5 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *