8 ressources pour aider les enfants à surmonter la peur des orages

Il est normal pour un enfant d’avoir peur des orages. Le bruit du tonnerre, la pluie qui ne cesse de tomber, l’inquiétude des parents, les coupures d’électricité,…tout cela ne contribue pas à le rassurer.

D’où l’intérêt de s’appuyer sur quelques ressources que voici :

  1. Accueillir la peur de l’enfant


    C’est la première étape pour libérer l’émotion : son accueil avec empathie. Pour l’enfant, la peur est réelle et parfois intense. Poser des mots sur ce ressenti est un premier pas vers la diminution de l’affect et un retour au calme :
    « Tu ressens de la peur ? »
    « De 1 à 10, quelle est l’intensité de ta peur ?
    « Quels sont les bruits qui t’inquiètent ? « 

  2. Dessiner un orage et le retour du soleil


    Le dessin permet de prendre de la distance face à un phénomène anxiogène. Ce qui est efficace est également de se projeter dans un futur proche où le soleil sera de retour. D’où l’idée de deux dessins distincts. Ceci permet aux enfants de comprendre que le mauvais temps ne dure pas. Sur le dessin, il est essentiel que le lieu de sécurité apparaisse (la maison, l’appartement,…) et vous pouvez souligner sa présence à l’enfant en détaillant ses avantages (le toit protégé de la pluie et des éclairs, le chauffage du froid,…).

  3. Transformer les inconvénients en avantages

    Plus d’électricité ? Pas de panique ! Les inconvénients peuvent devenir des avantages :
    – Allumons des bougies et racontons-nous notre journée (puis finir par des câlins) façon Hygge
    – Ecoutons le bruit de la pluie qui ruissèle
    – Et si nous jouions à des jeux de société ? Lisions un livre ?
    – On fait un câlin géant avec toute la famille ?

  4. Réinstaurer la sécurité intérieure et la confiance de l’enfant en évoquant le cadre sécurisant actuel et le souvenir d’expériences où la peur a été surmontée

    « Dehors il pleut mais nous sommes tous ensemble à l’abri à l’intérieur. »
    « Te souviens-tu lorsque tu avais eu peur en t’approchant de la cascade en vacances ? Et comment tu as fini par te baigner juste en dessous ? »
    « Veux-tu une couverture supplémentaire pour être encore plus douillet ? »

  5. Faire la distinction entre la météo intérieure de l’enfant et la météo extérieur


    Les intempéries peuvent être une excellente occasion de développer le sujet des émotions avec un support évoquant la météo intérieure : « Le ciel est en colère mais toi, comment te sens-tu ? Quelle est ta météo intérieure ? »

  6. Imiter le bruit de la pluie, du tonnerre

    Avec la bouche ou avec des instruments de musique, en chantant et dansant, pourquoi ne pas « jouer » la symphonie de l’orage. En reproduisant des sons qu’il entend, l’enfant sera rassuré car il reprendra le contrôle symboliquement sur un phénomène qui le dépassait auparavant.

  7. Lire des livres pour expliquer les orages (approche scientifique)

    Je vous conseille « L’orage » dans la collection Mes P’tits docs publié il y a quelques jours (disponible ici au format numérique ou papier)

  8. Un film d’animation

    Je vous invite à découvrir un film qui peut aider les enfants à surmonter la peur de l’orage.

    En effet, les enfants pourront s’inspirer du toucan qui n’hésitera pas à braver les éléments pour récupérer la guitare de son amie.

    Touchant et positif. J’aime !

    PS : d’ailleurs, rien de tel que de choisir une musique pour exorciser les peurs, cela créera un ancrage.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂