10 idées pour aider les enfants à surmonter leurs peurs

Je vous invite aujourd’hui à découvrir 10 idées pour aider les enfants à surmonter leurs peurs :

10 idées pour aider les enfants à surmonter leurs peurs

  1. La pâte à modeler :

    toys-354594_960_720
    Demandez à votre enfant de représenter une de ses peurs avec de la pâte à modeler puis proposez-lui au choix :
    – de la pétrir un maximum avec toute sa force ! (imitez les cris de douleur de la peur réduite en masse informe)
    – de la transformer en créature amusante en rajoutant de la pâte à modeler aux couleurs vives, en changeant son style vestimentaire (pourquoi pas une robe à pois ?), en lui collant une moustache, un gros nez rouge, etc.

  2. le sac à peurs :

    Sac à peurs
    Choisissez un sac qui puisse se fermer ou fabriquez-en. Expliquez à votre enfant qu’il peut y glisser ses peurs en les dessinant ou en les écrivant sur des papiers. Puis dites-lui que ce sac à la capacité d’emprisonner ses peurs (qui finissent par disparaitre).

  3. les poupées-tracas :

    Ce sont de petites poupées à glisser sous l’oreiller auxquelles on confie toutes les peurs et autres soucis pour s’en débarrasser. Redoutablement efficace !
    poupées tracas

  4. le super-héros ou la super-héroine :

    Demandez à votre enfant quel(le) est son héros/héroine préféré(e) et pourquoi il l’apprécie autant. Est-ce pour son courage ? pour son astuce ? pour sa rapidité ? face à une peur, comment se comporterait-il/elle ? que lui ferait-il/elle ? Si vous avez une figurine à l’effigie de ce héros/cette héroïne, simuler la rencontre de celui-ci/celle-ci avec la peur (représentée par une autre figurine plus neutre). Faites ainsi un jeu de rôle pendant lequel le héros (votre enfant) viendra à bout de la peur. A la fin, proposez à votre enfant de garder sa figurine sur sa table de nuit. Les peurs n’oseront pas s’approcher.
    superman-1070457_1920

  5. Le jeu du « Fais-moi peur » :

    Dites à votre enfant de vous faire peur et faites semblant d’être terrorisé (en souriant parfois pour signifier qu’il s’agit bien d’un jeu) : courez dans tous les sens en criant, ouvrez de grands yeux, etc. En incarnant une source de peur dans un cadre ludique et imaginaire, votre enfant apprendra à domestiquer les siennes en en changeant l’ancrage et l’affect.

    kids-143022_1920

  6. La chanson anti-peur :

    Expliquez à votre enfant que les peurs détestent les chansons et les sourires. En journée, prenez donc le temps de choisir une musique et des paroles amusantes qui protègeront de toutes les peurs. Entrainez-vous en imitant la peur (vous ou votre enfant) qui détale aux premières notes de la chanson. Exemple de chanson :

  7. Jouons sur les mots :

    L’anagramme de « peur » et « pure » et on peut même ajouter un « e » et faire « purée » ! Pendant une activité, amusez-vous avec votre enfant à transformer le mot « peur » et à le remplacer en parlant : « as-tu peur ? » deviendra « as-tu purée ?!? Hey, saucisse-purée ! ». Rire assurée. Vous pouvez utiliser des lettres de Scrabble pour les anagrammes (y compris les magnétiques comme celles présentes sur mon réfrigérateur) .
    IMG_9722

  8. Vidéo qui aide à dépasser les peurs :

  9. Chemin faisant :

    Cette activité provient du coffret « j’aide mon enfant à dépasser ses peurs »

    chemin-faisant-e1445509115905-768x1024

  10. La peluche mange-peurs :

    Une peluche rigolote et une bouche prête à avaler les peurs et les soucis apaiseront grandement les enfants. Activez la fermeture-éclair pour valider le rituel et se débarrasser des peurs. Il parait qu’un câlin à la peluche facilite la digestion ! 🙂
    Disponible sur amazon.fr
    Peluche Avale-soucis

 

Bonus :

Pour les peurs nocturnes, je vous conseille ce conte thérapeutique : Ninon ne veut pas dormir (voir la chronique ici).

ninon ne veut pas dormir

 

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂