10 astuces efficaces pour que les enfants écoutent (par Véronique Maciejak)

10 astuces pour que les enfants écoutent (par Véronique Maciejak)

Véronique Maciejak nous donne quelques astuces pour que les enfants écoutent. C’est simple et positif !

Les voici :

  1. Mettez-vous à sa hauteur et rapprochez-vous : inutile de vociférer d’une pièce à l’autre ou de « prendre de haut votre enfant », pour être écouté, baissez-vous pour être au même niveau que lui, regardez-le avec bienveillance et parlez-lui normalement. 
  2. Décrivez les conséquences de ses actes : pour qu’il comprenne lui-même ce qui va se passer, décrivez sans menacer ni juger les conséquences possibles de ses actes. Ainsi, il avisera et apprendra encore plus vite.
  3. Parlez « positif » : au lieu de dire « ce qu’il ne faut pas faire », expliquez ce que vous attendez que votre enfant fasse. Donnez-lui la règle et non l’interdit. Encore mieux : montrez ce que vous attendez, faites ensemble ensuite et assurez-vous que tout est clair en invitant à tester en direct.
  4. Remplacez le « dépêche-toi » anxiogène et peu efficace par le jeu et la possibilité d’action en confiant par exemple à votre enfant un Timer qu’il manipulera lui-même.
  5. Mettez en place un tableau des routines : affichez un tableau des routines quotidiennes conçu avec votre enfant qui s’y référera en toute autonomie.
  6. Proposez des choix limités plutôt que de donner des ordres : un enfant qui choisit une option se sent valorisé et engagé ! 
  7. Utilisez le jeu et l’humour : changez de voix, lancez des défis, faites parler des objets, etc. bref, étonnez et amusez pour être écouté et transmettre les informations.
  8. Organisez des réunions familiales : les décisions prises en communauté sont plus efficaces. Fixez préalablement des règles d’écoute et d’expression pour favoriser le bien-être de chacun et resserrer les liens. L’idée du bâton de parole est à tester : celui qui a le bâton s’exprime, les autres écoutent. 
  9. Posez des questions : afin d’emmener l’enfant à prendre les bonnes décisions, posez des questions pour guider les réflexions et les actions. « Qu’en penses-tu ? » « Que conseillerais-tu à ton copain dans cette situation ? » « Que ressens-tu ? »
  10. Souriez : le sourire contribue à faciliter l’apprentissage et fait baisser la pression de tous !

 

Véronique Maciejak est journaliste, formatrice en Discipline Positive et coach parental.

Source :

« Il me pousse à bout ! » de Véronique Maciejak est disponible sur amazon et chez votre libraire (14,90€).

il me pousse à bout

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous-aussi, vivez une parentalité positive ! Rejoignez le mouvement ! 🙂