10 astuces pour des matins sans stress pour toute la famille

Voici 10 astuces pour démarrer la journée du bon pied et ne plus courir après la montre. 🙂

10 astuces pour des matins sans stress-2

  1. Couchez les enfants le plus tôt possible afin que chacun ait son quota de sommeil. L’idée est par conséquent d’être attentif aux premiers signes de fatigue de l’enfant (Yeux qui picotent, bâillements, difficultés de concentration). Pour connaitre les besoins en sommeil, référez-vous à cet article.
  2. Préparez la journée dès la veille au soir : habits disposés sur une chaise dans la salle de bain (plutôt que dans la chambre où il y a trop de sources de distraction), goûter dans le sac d’école ou de garderie, chaussures sorties du placard prêtes à partir (lacets à vérifier), etc. Cette préparation est à inclure dans le rituel du coucher. Il est donc « vital » de planifier correctement le timing pour respecter le point 1.
  3. Réveillez-vous 20 minutes avant tout le monde : ce délai est essentiel pour être opérationnel dès que les troupes émergent. Profitez de cette avance pour : respirer ou méditer, noter vos 3 objectifs principaux de la journée, vous étirer, préparer la table pour le petit déjeuner, boire un verre d’eau (pour réhydrater votre corps après la nuit) et visualiser votre journée (en souriant). Evitez le café qui amplifie la peur et augmente le niveau de stress.
  4. Consacrez 5/10 minutes de câlins à chaque enfant dès le réveil. Cela vous permettra de vous « connecter » émotionnellement à eux et vous bénéficierez tous d’une bouffée d’un délicieux cocktail chimique dans le cerveau (avec l’ocytocine notamment). De plus, c’est une façon de remplir le réservoir d’amour pour avancer sereinement tout au long de la journée. Profitez de ce contact pour glisser dans l’oreille les évènements positifs évoqués dans le rituel de gratitude de la veille au soir (oui, c’est top un rituel de gratitude !).
  5. Rituel Rituel Rituel : les rituels permettent à l’inconscient de prendre le relai sur le conscience (tout va donc plus vite). Pour établir un rituel, vous pouvez par exemple utiliser un jeu des routines comme celui-ci et surtout afficher un tableau que chacun peut consulter quand il le souhaite. N’oubliez pas de rajouter les heures de début et de fin afin que le rituel soit cohérent.
  6. En cas de blocage proposez des choix : « tu préfères te brosser les dents en même temps que moi ou en même temps que ta soeur ? » Les choix sont responsabilisants pour l’enfant.
  7. Communication minimaliste et bienveillante à prioriser : Inutile de répéter de manière incessante « dépêche-toi », cela fait perdre ses moyens à l’enfant (et donne une tonalité émotionnellement désagréable à la journée). Préférez une alternative responsabilisante en faisant une annonce 3 minutes avant la fin des plages horaires.

    « Fin de l’habillement dans 3 minutes ». Puis annoncez la tâche suivante « Temps libre ». Vous économiserez votre énergie ainsi.

    Pour guider l’enfant, dites seulement le nom de l’habit « slip, chaussette, pantalon, t-shirt,… ».

    Encouragez (sur un mode descriptif) ainsi : « oh tu as mis une chaussette ! » plutôt qu’en listant ce qui n’est pas fait ou en reprochant.

  8.  Positionnez un temps libre dans l’organisation :
    Positionner un temps libre dans une organisation permet de diminuer le stress et de se motiver pour tenir le timing des tâches précédentes. Une idée temps libre : la danse, la lecture ou la méditation. Mais surtout pas de TV ou de jeux video.
    Exemple d’intégration d’un temps libre :

    Réveil : entre 7H et 7H10 

    Petit Déjeuner en famille : entre 7H10 et 7H20

    Hygiène/Toilettes : entre 7H20 et 7H30

    Habillement : entre 7H30 et 7H45

    Temps libre : entre 7H45 et 7H55 (chouette !!!)

    Chaussures/manteau/sac : 7H55 à 8H

    Départ pour l’école : 8H

  9. Musique ! (pour rythmer et motiver)
    Confectionnez une playlist musicale qui guidera tout le monde dans l’organisation et boostera le moral. Favorisez des thèmes joyeux et dynamiques : « Dès que « Happy » se termine, je dois avoir terminé de m’habiller ».
  10. Encouragez la progression et les efforts :
    Pour encouragez les enfants, il suffit de remarquer à haute voix qu’ils ont mené à bien telle ou telle étape. Décrivez sans juger ce que vous voyez afin de faciliter le renforcement positif et l’adoption du comportement.
    Vous pouvez aussi convenir d’un check/une accolade (3 secondes maxi) entre vous et les enfants dès qu’une étape est franchie avec succès.
  11. BONUS pour les familles nombreuses : développez l’entraide et l’altruisme en prônant un esprit d’équipe. Ceux qui ont de l’avance aident ceux qui ont du retard. Intégrez ces gestes dans le rituel de gratitude le soir-même. Veillez à ce que l’entraide réciproque soit possible au niveau de la semaine pour éviter une baisse de l’estime des enfants qui reçoivent sans pouvoir rendre.  🙂

Allez hop, en route pour une journée zen !

5 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *